Le zoo de Maubeuge >

Les ouistitis à toupets blancs

Version mobile
English Néerlandais

Les ouistitis à toupets blancs

Les ouistitis à toupets blancs comptent parmi les plus petits primates du monde.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Les ouistitis à toupets blancs
Les ouistitis à toupet blanc comptent parmi les plus petits primates du monde. On les trouve essentiellement dans les forêts côtières du Nord Est du Brésil, de préférence près des lisières, sur les rives des cours d'eau et près des forêts inondées où se trouvent les gommiers, arbres dans lesquels coule leur met préféré.
Frugivores, ils se nourrissent également d'insectes tels que les fourmis. Mais leur repas favori reste la résine du gommier, qu'ils extraient après avoir retiré l'écorce de l'arbre avec leurs dents en biseau.
Les ouistitis vivent en groupe. Seule une femelle du groupe est reproductrice, car après 4 ou 5 mois de gestation, c'est toute la famille qui va s'occuper du ou des petits - les naissances de jumeaux sont très fréquentes chez cette espèce. On observe notamment très facilement le père porter ses jeunes.
Aujourd'hui, la menace pour cette espèce vient essentiellement de la déforestation qui détruit progressivement son habitat, mais aussi du trafic d'animaux.
2 îles permettent aux ouistitis d'évoluer dans un milieu plus naturel et à l'air libre permettant ainsi l'expression de certains comportements comme la chasse des insectes. Animal curieux et explorateur, le ouistiti n'a pas peur d'utiliser le tunnel qui relie le bâtiment aux îles, véritable espace de jeux pour eux.
Retour haut de page