Le zoo de Maubeuge >

Les éléphants

Version mobile
English Néerlandais

Les éléphants

Il leur arrive de communiquer entre eux par infrasons.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Les éléphants
L'éléphant est le plus gros mammifère terrestre. On a longtemps cru qu'il n'existait que 2 espèces d'éléphants : l'africain et l'asiatique. Mais de récentes études génétiques ont montré l'existence de 2 espèces d'éléphant africain : l'éléphant des savanes, le plus connu et l'éléphant de forêt. Les éléphants présentés au Zoo de Maubeuge sont asiatiques. Ils diffèrent en de nombreux points de l'éléphant africain : nombre d'ongles, extrémité de la trompe, forme du crâne, forme du dos et naturellement la taille et la forme des oreilles. En effet, les oreilles de l'éléphant d'Asie ont la forme de l'Inde tandis que celle de l'éléphant africain ont la forme de l'Afrique. Plus petit que son cousin africain, il peut quand même atteindre 3,5 m de hauteur et peser plus de 5 tonnes. Les défenses ne sont en général présentes que chez le mâle. Animal de tous les records, sa gestation de 22 mois est la plus longue de tous les mammifères terrestres. Cette longue gestation et l'allaitement de plusieurs années nécessaire à l'éléphanteau ont pour conséquence qu'une femelle ne peut mettre au monde qu'un petit tous les 5 à 6 ans en moyenne. L'éléphant est un animal très sociable, vivant en groupes matriarcaux. Ils ont développé des moyens de communications très particuliers : outre le barrissement, ils communiquent par infrasons. Inaudibles pour l'oreille humaine, ces sons se transmettent à plusieurs kilomètres. Ses besoins sont énormes : il peut manger jusqu'à 200 kg de végétaux par jour et boire plus de 100 litres d'eau.
Sa grande intelligence et sa force incroyable en font un des mamifères les plus fascinants mais aussi les plus dangeureux du parc. Nos éléphantes participent à un programme d'entraînement médical, programme dans lequel elles collaborent volontairement pour la réalisation entre autre de soins au niveau des pieds, de prises de sang au niveau des oreilles. En danger d'extinction, sa population sauvage n'est plus que de 40000 individus. La disparition de son milieu de vie, et par conséquent la compétition avec l'homme au niveau des zones cultivées, est aujourd'hui la principale menace qui pèse sur son espèce.
Dina et Daisy, nos 2 éléphantes asiatiques font partie du Programme Européen d'Elevage. Elles nous ont été confiées par le Zoo d'Anvers qui les avait recueillies après une saisie réalisée dans un cirque d'Allemagne de l'Est. Comment les reconnaître ? Dina est plus trapue et moins poilue que Daisy. N'ayant pas la superficie nécessaire pour présenter un groupe reproducteur, nous avons décidé d'accueillir ces 2 femelles trop âgées pour se reproduire bien qu'ayant à peine passé la trentaine. Pouvant normalement se reproduire toute leur vie, il faut néanmoins que la reproduction ait commencé avant 20 ans. N'hésitez pas à visiter le site internet www.zoodemaubeuge.fr où la rubrique " une journée à l'éléphanterie " vous fera découvrir côté coulisses de cette fascinante espèce.
Retour haut de page