Votre circuit
Harare
   Vous entendez ? C'est le bruit im-pre-ssio-nnant du fleuve, qui s'engouffre dans les gorges des chutes Victoria...


Il n'y en a que pour les chutes ! Le Zimbabwe ce sont aussi les zèbres, girafes, éléphants et autres animaux qui peuplent un pays trop souvent boudé par les touristes...

Anne Recoules

Zimbabwe

Version mobile
English
  • Les chutes Victoria

    1. Les chutes Vi...

x

Attention, chutes d'eau !

On les voit à 20km de distance et on les entend déjà, à 40km. Elles mesurent 2 km de large et attirent des milliers de touristes chaque année. Elles sont vertigineuses et portent le nom d'une reine. Non, pas la reine d'Angleterre ! Enfin si, mais pas l'actuelle...

" Ok, vous êtes bien, là. Vous pouvez vous resserrer un peu pour que tout le monde tienne dans le cadre ? Là... voilà ! Reculez pas trop quand même, on sait jamais... Bon maintenant tout le monde sourit. Allez, on y va : 1, 2, 3 ... cheese ! ". Ca

Insolite

On peut se baigner, tout en haut des chutes Victoria ! Quelques mois par an, quand le niveau d'eau est suffisamment bas, une piscine naturelle permet de prendre un bain et de surplomber les chutes. Vue imprenable, cela va de soi. Petite précision : on l'appelle la " Piscine du Diable "...
y est, c'est imprimé. Photo de groupe sur fond de Chutes Victoria. Les touristes à vos côtés auront désormais une belle photo à encadrer à leur retour. Certains la colleront sur le frigo, d'autres dans un album photo qu'ils montreront aux amis ou à la famille. " Mince, je l'avais pourtant bien protégé... ". Derrière vous, un homme tente d'essuyer son appareil photo, d'un air désolé. Apparemment, les chutes ont eu le dernier mot. Il vaut mieux ne pas trop les provoquer... " On y va, notre hélicoptère nous attend ". Oui, vous avez bien entendu ce que cet homme, devant vous, vient de dire. Les chutes Victoria se visitent également par les airs : hélicoptère, ULM, avion-taxi. Certes, il ne faut pas avoir le vertige. Certes, il faut en avoir les moyens. Sinon, il existe une autre variante, à savoir le saut à l'élastique. Non, ça ne vous tente pas ? Et la descente en rappel, non plus ? Dans ce cas, plus " terre à terre ", il y a aussi le hors-bord, les safaris en bateau, le kayak, le canoë, le rafting, le bodyboard, etc. Tous les moyens sont bons pour glisser sur le fleuve Zambèze. Sinon, une simple randonnée, c'est tout aussi bien vous savez...  

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Le saviez vous ?

Le nom originel de ces chutes est Mosi-oa-Tunya, " la fumée qui gronde ". C'est l'explorateur écossais qui les rebaptisa, en 1855. Premier occidental à les observer, il les rebaptisa chutes Victoria en l'honneur de la reine d'Angleterre.
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : Chutes Victoria.
License wikimedia commons