Genève - Les incontournables de la Haute ville >

La maison Tavel

Version mobile
English

La maison Tavel

La plus ancienne maison privée de Genève

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La Maison Tavel.
Nous faisons halte désormais devant la Maison Tavel, facile à reconnaître avec sa façade grise et blanche.
Vous êtes devant la plus ancienne demeure privée de Genève.
Un vrai témoignage architectural qui remonte au 14e siècle !
Mais on sait, grâce aux caves du bâtiment, qu'il y avait sans doute déjà une construction à cet endroit deux siècles plus tôt.
La façade a été refaite dans les années 1980 quand la maison a été transformée en musée dédié à l'histoire urbaine et à la vie quotidienne. On a alors repris le badigeon du 17e siècle.
Je crois qu'on nous observe...qu'est-ce que c'est que toutes ces têtes ?!!
Un décor censé impressionner la population.
Ça marche !
Impressionner, pas faire peur. Les Tavel affichent leur puissance. Seule une très riche famille peut payer ce type d'ornements.
Ces dix têtes sont sculptées au 14e siècle, lors de la reconstruction de la maison, après un incendie qui a ravagé toute la ville. Ces riches marchands vont aussi ériger deux tourelles, de part et d'autre.
Et elle est passée où la tour de gauche ?
La famille Calandrini a racheté la bâtisse au 17e siècle, elle l'a alors démolie pour agrandir les lieux et relier la maison à son hôtel particulier.
Reste qu'ils sont un peu déconcertants ces visages. Ce sont les membres de la famille Tavel ?
C'est une énigme. Regardez, il y a aussi des chiens et même un griffon. On est en plein dans l'univers médiéval, fait de magie et de croyances.
Sylvie Aballea, du Département de la Culture et du sport de Genève, nous aide à y voir plus clair.
Le chien au Moyen Age est le symbole de la fidélité, il encadre à gauche et à droite la jeune épousée qui porte la couronne nuptiale, cette représentation a plusieurs sens et il faut la comprendre de façon allégorique, il faut dire que à partir du 13e siècle, souvent les amoureux dans la littérature sont comparés à des animaux et c'est peut-être d'un récit semblable que le décor de la maison Tavel s'est inspiré.
Et pour le griffon, mi-lion, mi-aigle, c'est le même mystère ?
On sait qu'il y avait ici l'hostellerie du Griffon, une auberge...mais au 16e siècle...

Ok. Et si on passait à l'intérieur maintenant ?
Pour voir ces têtes de plus près ! Ce sont des copies sur la façade, les originaux sont à l'intérieur du musée.
J'ai surtout entendu parler du Relief Magnin...une immense maquette de Genève. De la 3D du 19e siècle sur 30m2, ça doit valoir le coup d'oeil !
Auguste Magnin a mis 20 ans à la réaliser. Rejoignons Alexandre Fiette, le directeur de la maison Tavel.
Il présente Genève en 1850, une période charnière puisqu'on va quitter la ville avec ses fortifications pour passer dans l'ouverture de cette ville qui nous amène à une ville internationale telle qu'on la connaît aujourd'hui. Donc dans l'esprit d'Auguste Magnin, il était important de conserver une image de cette Genève fermée qui était le symbole de son indépendance, qui était aussi le symbole de son identité, identité religieuse, identité économique, qui allait se perdre avec ces fortifications.
Ce relief est devenu l'identité de la maison Tavel. Tous les écoliers à Genève viennent le contempler pour comprendre l'histoire de leur ville.
A vous maintenant !
Retour haut de page