Vitré >

La promenade du Val

Version mobile
English Deutsch

La promenade du Val

Les remparts de Vitré et la tour de la Fresnaye

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes face à la tour de La Fresnaye...
Vitré est situé au carrefour de 4 provinces : la Bretagne, la Normandie, le Maine et l'Anjou. Dès les périodes les plus reculées, Vitré, perchée sur un rocher surplombant le fleuve La Vilaine, possède des atouts naturels qui favorisent l'occupation humaine.
Au Moyen-Âge, cette position stratégique transforme la cité en place forte. André 3, baron de Vitré et beau-frère du Duc de Bretagne, fait bâtir une enceinte philipienne autour de la ville.
Qu'est-ce qu'une architecture philipienne ? Stéphane Gautier, Animateur de l'architecture et du patrimoine, nous l'explique. Mais d'abord, dirigeons notre regard vers le mur d'enceinte situé à gauche de la tour ...
Une construction philipienne qu'on dit également " augustinienne " est une construction qui est réalisée sur le modèle des fortifications du roi de France, Philippe-Auguste. On reconnaît particulièrement une enceinte philipienne à sa forme géométrique. C'est souvent le carré ou le rectangle (...) et cette forme géométrique comme celle de Vitré, est défendue à chacun de ses angles par une puissante tour circulaire. Ces tours circulaires sont reliées par des courtines, de puissants murs de pierre qui sont quant à eux scandés par des tours plus petites, semi-circulaires ou en fer à cheval.
Ce fragment d'enceinte est étudié en 2006, par les élèves architectes de l'Ecole de Chaillot. Leurs travaux attestent que cette construction philipienne est l'une des mieux conservées de France.
Regardons à présent la tour de La Fresnaye...
Au milieu du 16e siècle, la baronne de Vitré est Renée De Rieux. Elle est protestante, ce qui fait qu'on va la surnommer Guyonne-la-Folle. Elle introduit donc le protestantisme dans sa baronnie de Vitré, et elle est suivie dans cette nouvelle religion par un certain nombre de marchands d'Outre-mer. Au temps des guerres de religion, la tour de La Fresnaye est de forme circulaire. En 1589, comme l'ensemble de la ville, elle est assaillie par le Duc de Mercoeur, un fervent catholique. Ce siège sera le seul connu par la ville pendant cette période.
Tournons-nous vers la droite de la tour...
À droite de la tour de La Fresnaye, on aperçoit qu'une seule tour. Une tour légèrement triangulaire qui prend le nom de tour aux Chèvres. La faiblesse du nombre de tours s'explique parce que l'enceinte nord de la ville est défendue naturellement par la vallée de la Vilaine et notamment par une zone marécageuse.
Vous avez remarqué le bâtiment blanc après la tour ?... C'est l'ancien prieuré des Bénédictins, reconstruit au 17e siècle. Aujourd'hui, il abrite la Maison des Cultures du Monde !
Quant à la promenade où nous nous trouvons, elle date du début du 19e siècle. Flâneuse et détendue, elle achève en paix l'histoire des défenses de Vitré !
Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page