A Bias, si l'extérieur de la maison aux assiettes peut être vu par tous, l'intérieur n'est pas pour les enfants...


Il paraît que certains des messages qui se trouvent sur la maison aux assiettes sont encore à déchiffrer... Vivement qu'ils le soient !

Pénélope Puymirat

Grand Villeneuvois: tout un Lot d'histoires

Version mobile
English
  • Introduction

    1. Introduction

  • Frondeurs et Mazarins

    2. Frondeurs et ...

  • Une boisson fraîche

    3. Une boisson f...

  • Légende du bout du Pont

    4. Légende du b...

  • Les Pénitents s'imposent des Pénitences

    5. Les Pénitent...

  • Naufrage

    6. Naufrage

  • L'inauguration

    7. L'inauguratio...

  • La maison aux assiettes

    8. La maison aux...

  • Un pont plus loin

    9. Un pont plus ...

  • Querelles de clocher

    10. Querelles de...

  • La nature, c'est un point de vue.

    11. La nature, c...

  • En mémoire d'Irène Schoener

    12. En mémoire ...

  • L'eau Ferrugineuse

    13. L'eau Ferrug...

  • Comme de coutume

    14. Comme de cou...

  • Martyres en vitesse

    15. Martyres en ...

x

Des gars (et des filles) qui ont de la trempe

On connaît les habitants du sud-ouest pour leur accent, leur solide appétit et leur goût de la fête. Lorsque l'on plonge dans la petite Histoire du Grand Villeneuvois, on découvre aussi qu'elle est animée par de sacrés caractères !

Les villages du Grand Villeneuvois mettent en scène des personnages hauts en couleurs. A Bias, la maison aux assiettes    en dit long sur la personnalité de son premier propriétaire : un original aux goûts bien particuliers....

Incitations

A Laroque-Timbaud, écoutez l'histoire d'une autre forte personnalité, dont le courage a sauvé des vies : l'institutrice et résistante Irène Schoener   .
Léon de Brondeau, médecin (et accessoirement mécène de Villeneuve-sur-Lot et protecteur des pauvres) a fait orner de céramiques et d'assiettes les façades de son logis. Il a aussi décoré l'intérieur de sa maison d'illustrations de femmes nues. Un coquin ce Léon de Brondeau ? Un érudit surtout, amoureux des belles choses et des idées éclairées... A tel point qu'il a retranscrit sur la tapisserie de son escalier ses pensées, mêlées à des préceptes et des citations. Devant une telle fantaisie, on se dit qu'il a eu bien raison d'avoir fait ce qu'il a voulu de sa maison...
Si Léon de Brondeau avait un caractère bien trempé, le curé Lesparre était une forte tête prêt à défendre coûte que coûte son bout de bifteck. L'homme fut impliqué dans une querelle de clocher    à peine croyable... En écoutant son histoire, on a du mal à croire à ce curé arrachant avec rage quelques touffes de cheveux d'un cuisinier... Mais enfin, quelle mouche a bien pu piquer l'abbé? Pourquoi en voulait-il au représentant des moines au point de venir perturber son office ? On ne saura jamais vraiment ce qui a pu lui traverser l'esprit. Seule certitude : quand les gars du coin ont une idée en tête, ils ne l'ont pas ailleurs...

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Insolite

Ecoutez la Légende du bout du pont    et découvrez l'histoire de cette petite statue de la vierge en pierre grise...
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : Façade de la Maison aux Assiettes
Par Vox Inzebox