Le sentier de la Salamandre à Vierzon >

Un sentier écologique

Version mobile
English

Un sentier écologique

Oublier les fausses bonnes idées

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous avons déjà parcouru plus de la moitié du sentier. Il est donc temps de rappeler quelques règles essentielles à observer pour respecter la forêt.
Sur ce sentier comme ailleurs dans les milieux naturels, il ne faut évidemment pas jeter ses déchets, qui mettent plusieurs années à se décomposer, et surtout pas ses mégots de cigarettes, ils pourraient déclencher des incendies.
La nature s'offre à vous, certes, mais montrez-vous en digne en ne faisant pas trop de bruit pour ne pas déranger les oiseaux et les animaux ou les autres visiteurs, qui, comme vous, trouvent refuge dans ce havre de paix vert.
Dans la liste des choses à ne pas faire, quelle est la suivante d'après vous ?
Ne pas cueillir de fleurs ou végétaux, bravo ! Je sais que c'est tentant parfois, mais vous mettrez en péril l'écosystème...et puis certaines plantes sont des dangers sur tige : pour ne vous donner qu'un exemple, la datura à fleurs blanches est toxique.
Et puis, dans l'écorce de la bourdaine, un petit arbuste, se cache une substance redoutable...qui sert à fabriquer de la poudre à canon !!!
Quoi d'autre ?
Ah oui ! Certains d'entre vous ont taillé leur haie récemment, tondu la pelouse ? En se disant qu'après tout ces déchets verts pouvaient bien être déposés en forêt. Ils sont biodégradables, non ?
et bien non, c'est une fausse bonne idée. En faisant cela, vous modifiez l'écosystème de la forêt, son rythme, son équilibre.
Idem pour le bois mort : pas question de le ramasser ! Car il joue son rôle dans la vie de la forêt. Il sert d'engrais en se décomposant et c'est une nourriture indispensable pour tout un tas d'êtres vivants comme des insectes ou des champignons....
D'ailleurs, l'un d'eux vient de nous rejoindre... Gilles Quentin nous parle de ce spécimen....
vous l'avez vu celui-là ?
- un bousier
- oui un bousier. C'est un coléoptère. Le bousier, c'est un nécrophage, c'est un animal qui se nourrit d'autres qui sont morts, donc c'est un ramasseur des limaces écrasées, parfois il y a des crottes de chien aussi, on le trouve aussi dans les excréments de chevaux. Mais c'est un animal très utile parce qu'il va transformer ces matières animales pour que le sol puisse les intégrer ensuite, puis il y a d'autres animaux comme les vers de terre qui vont continuer l'oeuvre de transformation.
C'est tout un monde qui s'active sous nos pieds, alors eux aussi, respectez-les. Ils oeuvrent pour le bien être de la forêt. Les insectes, même parmi les plus répugnants, sont des maillons de la chaîne alimentaire. Les tuer c'est priver leurs prédateurs de leurs moyens de subsistance!
Juste après ce panneau, le sentier se divise en deux allées qui se rejoignent un peu plus loin. A droite s'ouvre un chemin plus étroit recouvert d'écorce de pin. La sensation sous le pied et à l'oreille est très différente : plus souple et en même temps plus craquant. Attention cependant, les personnes en fauteuil roulant ou ayant des difficultés à marcher pourraient trouver ce cheminement plus laborieux. Un banc vous permettra de faire une pause dans quelques mètres.
Retour haut de page