Le sentier de la Salamandre à Vierzon >

Reconnaître un arbre

Version mobile
English

Reconnaître un arbre

Carte d'identité au toucher

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Profitons de ce banc pour faire une halte et apprendre à reconnaître les différentes essences d'arbres présentes le long de ce sentier.
En face de vous : quatre troncs sont plantés dans le sol.
Vous pouvez les toucher, ils sont là pour cela ! Voyez si vous parvenez ainsi à les identifier ?
Laissez vos doigts filer sur l'écorce. Vous sentez les différences ?
Gilles Quentin, de l'ONF, nous aide à percer leurs mystères.
Là, il y a quatre essences d'arbres, qui sont très fréquentes sur la forêt. Vous reconnaissez le chêne qui a une écorce rugueuse; le hêtre qui a une écorce lisse et douce au toucher, ensuite là-bas au bout, il y a quelqu'un qui ne connaissait pas le boulot, le boulot il est là avec une écorce blanche, on en verra autour de la grande mare. Et puis, ça, c'est un pin, le pin sylvestre qui a été introduit en France il y a très longtemps mais qui s'est très bien acclimaté et qui pousse dans de bonnes conditions à peu près partout.
De droite à gauche, vous pouvez toucher le chêne, le hêtre, le pin sylvestre et le boulot.
Et si l'écorce nous en dit déjà beaucoup sur l'identité des arbres, nous disposons d'autres indices pour boucler notre enquête.
Les feuilles !
Et oui, elles n'ont pas toutes la même forme, la même couleur et la même épaisseur. Gilles Quentin :
Alors le hêtre, il a des petits poils au bord de la feuille, le charme il a des petites dents et on dit que " le charme d'à dents c'est d'Hêtre à poils ".
Ingénieux comme procédé mnémotechnique !! Le charme d'Adam c'est d'être à poils !!
Et le chêne, comment décrire sa feuille ?
Eh bien le contour de la feuille ondule et chaque ondulation forme un lobe comme celui de l'oreille.
Quant au boulot, sa feuille est plutôt triangulaire.
Voilà pour l'essentiel. A chacun sa technique pour reconnaître les arbres. Nous avons suivi un groupe de visiteurs qui explorait une autre méthode...
Caresse celui-là et tu vas caresser l'autre et tu vas me dire lequel est le plus doux.
- Ah c'est doux !
- C'est doux ? si tu touches celui-là.... on dirait qu'il est tout ridé.
Moi j'aime bien dire aux chênes que je les aime. Vous savez comment on dit à un chêne qu'on l'aime ? Faut le prendre dans ses bras, faut se plaquer contre lui et lui faire un gros câlin.
A vous de jouer !
Retour haut de page