Aux jardins de Viels-Maisons >

Le bois des petits enfants

Version mobile
English Néerlandais

Le bois des petits enfants

C'est sous le signe de l'enfance que ces lieux renaissent après la tempête de 99.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le bois des petits enfants...
C'est sous le signe de l'enfance que ces lieux renaissent après la tempête de 99.
Pour Bertrande : un travail de titan que de faire revivre cette terre gorgée d'épines. Tous les résineux qui recouvraient la pente avaient été soufflés. Comme des allumettes.
Couper les arbres. Les brûler. Attendre plus d'un an que la terre se mélange à la cendre et redevienne fertile.
Et c'est là qu'a germé l'idée. Evidente pour Bertrande. Planter un arbre pour chacun de ses nombreux petits enfants. 23 au total.
Sitôt dit, sitôt fait. Mais bien évidemment pas n'importe comment:
Les garçons ont des arbres avec des très beaux feuillages à l'automne. Et les filles ont des arbres avec des fleurs et des fruits. Et chaque arbre a son nom d'enfant et d'arbre. (début de l'énumération des prénoms en fond) Alors là par exemple vous avez un Cercis Forest Pansy Le rouge. C'est un petit garçon. Là devant nous vous avez un tilleul. Vous avez un prunier. Deux pruniers. Trois pruniers. Il ya un sorbaria c'est un sorbier. J'ai été chercher des arbustes qu'on ne voit pas partout.
l'énumération des prénoms se poursuit
Chacun sa particularité.... chacun sa personnalité... Chacun son nom...
N'hésitez pas.
Approchez vous.
Grimpez la pente. Les filles sont plutôt à gauche. Les garçons à droite.
Faites les présentations...
Les lieux sont habités....
Ici les arbres s'expriment..
Vous pouvez leur parler, comme toutes les plantes, ils adorent ça.
Et puis tendez bien l'oreille, il y a d'autres habitants dans ces bois : écureuils, hérissons, oiseaux ou insectes.
Je vous laisse discuter. Je vous attends au jardin romantique.
Retour haut de page