Vesoul et son agglomération >

Musée Georges Garret

Version mobile
English

Musée Georges Garret

Jean-Léon Gérôme, un peintre vésulien mondialement connu

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le musée Georges Garret.
Un établissement classé Musée de France. Il est situé dans l'ancien couvent des Ursulines, datant de 1680.
Ici, on peut découvrir les peintures de Jean-Léon Gérôme.
Et ses sculptures aussi ! C'est la collection la plus importante d'Europe consacrée à l'artiste vésulien.
J'ai vu quelques unes de ces toiles. On dirait presque des photos, c'est impressionnant avec quelle précision il pouvait donner vie à ses personnages.
C'était un peintre orientaliste, il a beaucoup voyagé en Egypte et en Turquie. Retrouvons Sabine Gangi, la conservatrice du musée.
C'est un peintre du second empire, un peintre qui appartient à cette école académique où on peint de manière traditionnelle telle que l'académie l'enseignait, donc Gérôme est considéré souvent comme le chef de file de cette école, à la fois parce que c'est un peintre reconnu, célèbre, ses tableaux se négocient très bien de son vivant, et aussi parce qu'il occupe un poste important, il va être professeur dans l'un des trois ateliers à l'école nationale des Beaux-Arts et donc c'est à ce titre qu'il va prendre cette position de chef de file des peintres académiques.
On est loin de l'impressionnisme, d'alors. L'artiste s'est même violemment opposé à ce nouveau courant de la peinture à son époque. Sabine Gangi.
C'est une école qu'il ne comprenait pas puisque les impressionnistes vont procéder par une juxtaposition de touches de couleurs, c'est tout-à-fait le contraire, dans la peinture de Gerôme on voit bien qu'on a une matière très très fine, le rendu est quasiment photographique, on ne voit pas trace du pinceau, il a recours au glacis et bien sûr tout ça est complètement opposé aux impressionnistes.
En accédant au premier étage du musée où se trouve la collection Gérôme, vous serez accueilli par un lion des plus majestueux... un grand format dont Gérôme a fait cadeau à la ville et au musée.
Moi je veux voir " Femmes aux Bains ", je crois que la scène se passe dans un harem à Istanbul.
Il y a aussi Cave Canem, une peinture historique qui montre un prisonnier de guerre, à Rome.
Il y a tellement d'oeuvres à découvrir!
Oui et les tableaux de Gustave Courtois aussi...il a suivi la voie de Gérôme. Il fait partie de l'école haut-saônoise comme Pascal Dagnan-Bouveret.
Et puis il ne faut pas manquer non plus la section archéologie, et voir les autres pièces de la collection des Beaux-Arts.
Un conseil donc, prenez le temps de flâner pendant votre visite du musée. Et si vous voulez suivre la piste de Jean-Léon Gérôme, sachez que sa maison natale n'est qu'à quelques mètres d'ici, rue d'Alsace-Lorraine.
Retour haut de page