Vesoul et son agglomération >

La Motte

Version mobile
English
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail

La Motte : question de symbole

C'est la première chose que l'on voit en arrivant à Vesoul. Une colline au centre de la ville. C'est la Motte, l'emblème de la préfecture de la Haute-Saône. Elle culmine à 371 mètres d'altitude et offre un panorama exceptionnel sur la région. Un lieu incontournable pour débuter votre promenade en terre vésulienne.

A peine sorti de la voiture, on réalise ce qui nous attend : une ascension d'une quinzaine de minutes sur un sentier qui serpente entre les arbres. A travers les branches, on distingue déjà la flèche dressée au sommet, celle de la chapelle.
C'est
" A Paris ils ont la Tour Eiffel, à Vesoul on a la Motte ". Tout est dit.
parti ! Premiers pas, premières respirations, premiers éblouissements. Le calme et la nature au coeur de la ville, on comprend mieux pourquoi les Vésuliens sont à ce point attachés à cette butte témoin, forgée par l'érosion il y a des centaines d'années.
Pourquoi " La Motte " ? Parce qu'ici il n'y avait jadis que des marécages ? Oui et non. Une motte c'était aussi une tour en bois pour défendre une position. C'est vrai que l'endroit est idéal pour construire un château !
Continuons l'ascension. Les jambes deviennent lourdes mais les yeux courent déjà sur le paysage, dévalant les collines, scannant la ville pour reconnaître les monuments. L'ancien coeur de ville est situé au pied de la Motte, les habitants ayant longtemps cherché la protection des seigneurs établis au sommet.
Ça y est, nous y sommes ! La chapelle immense qui abrite la statue de la Vierge Marie ! Elle est là depuis le milieu du XIXe siècle. Une manière pour les Vésuliens de la remercier de les avoir sauvés du choléra.
Depuis, on vient pour lui rendre hommage, mais aussi pour admirer la vue. On en prend plein les poumons et plein les yeux. A vous de " monter à la Motte " !

Rencontre avec...

Daniel Sassi, vésulien, historien, et inconditionnel de la Motte. Il a écrit plusieurs ouvrages sur l'histoire de la ville.

Le saviez vous ?

Le paysage a bien changé depuis l'an 899, date de création du Castrum Vesulium, la première habitation de Vesoul. Avant, les pentes étaient recouvertes de vignes.
Cécile Skovron-Mathy


A encore les mollets qui brûlent mais l'ascension de la Motte valait le coup d'oeil

Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de droite : La Motte