Vesoul et son agglomération >

Colombier

Version mobile
English

Colombier

Opération relooking au XIXe siècle

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le village de Colombier.
Observer le porche de l'église peut laisser le visiteur perplexe. Il est immense. Effectivement l'édifice a été complètement modifié au XIXe siècle. On a inversé son orientation.
Jean-Jacques Virot est architecte et il vit à Colombier.
Si on retourne l'église, c'est parce que le sens symbolique a perdu de sa force et on est au 19e dans un esprit plus pratique et le village s'étendait plutôt à l'Est, donc on a l'idée de mettre en place une façade ouverte sur le village.
Exit le cimetière ! On le déplace à l'entrée du village pour créer cette esplanade, et on supprime le choeur de l'ancienne église du 14ème siècle.
Et ce porche ? C'est donc une partie de l'église romane?
Oui ! C'est le transept.
Ça explique son côté monumental.
L'architecte, Charles Dodelier, veut également réhausser le clocher mais l'argent manque.... car la guerre contre les Prussiens commence, nous sommes en 1870. voilà ce qu'il aurait pu dire à l'époque..
Il nous faut un clocher digne de ce nom, qu'on ne voit plus que ça dans le paysage !
Il faudra donc attendre 1875 pour qu'on surélève ce clocher de pas moins de 7 mètres et on pose une flèche pointée vers le ciel.
Ce n'est pas un peu trop pour ce village ? Si Colombier voulait exister, et être vu de loin, c'est réussi ! Ecoutons ce qu'en pense Jean-Jacques Virot :
Quand on est sur la route ou quand on est au cimetière, on a à la fois l'Eglise et on a en fond la colline de la Roche avec les éléments du château et notamment cette belle demeure 19e qu'on voit apparaitre en fond donc tout ça constitue un dispositif scénographique à la fois simple et extrêmement efficace.
Oui, parce qu'il y a un château également, lui aussi est relooké au 19e. Il suffit de voir les grandes lucarnes de la toiture.
Et cette tour ? C'est un donjon médiéval ? Un ancien château-fort ?
C'est ce qu'on voudrait nous faire croire. Mais l'oeil expert de Jean-Jacques Virot nous donne un autre son de cloche.
Cette tour elle est refaite, alors peut-être qu'il y avait une base mais on voit bien qu'elle a été reprise et terminée au 19e. Moi quand j'étais enfant je me souviens avoir visité cette tour, avec des décors, tout ça c'était 19e.
Et en observant bien les fenêtres, on remarque qu'elles sont romanes ! On a clairement fait du réemploi et réutilisé celles de l'église du 14e siècle.
Autrement dit à Colombier, question architecture, il ne faut pas se fier aux apparences !
Retour haut de page