Si Versailles m'était compté >

La Grille Royale

Version mobile

La Grille Royale

Un petit tour d'horizon avant d'entrer

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes face à la grille royale
Comme elle est impressionnante ! Et tous ces détails...
Hé oui, il aura fallu 15 tonnes de fer, 100 000 feuilles d'or en fleurs de lys, en corne d'abondance, en masques d'Apollon et en couronnes.
Elle date de quand ?
Créé en 1860 sous la direction de Jules Hardouin-Mansart, elle avait disparu durant la révolution. Il ne restait alors que deux groupes sculptés : la Paix et l'Abondance des sculpteurs Tuby et Coysevox. La grille est l'élément le plus visible du domaine. Elle est franchie par 10 millions de visiteurs par an !
Après avoir passée la grille, vous traverserez la cour d'Honneur. Au delà s'étend la Cour Royale, jadis séparée de la cour d'Honneur par une grille. Dans la Cour Royale, seuls les seigneurs ayant droit à ce que l'on appelait " les Honneurs du Louvre " pouvaient y pénétrer. Cette cour est bordée à droite par l'aile Gabriel, à gauche par l'aile vieille. Ensuite, deux petites ailes donnent accès à gauche à l'escalier de la reine, à droite au vestibule de l'ancien escalier des Ambassadeurs. Enfin, avec son dallage surélevé, la Cour de Marbre, entourée de façades de briques et de pierres qui correspondent au petit château, jadis bâti par Louis 13.
Retour haut de page