La Vallée du Nil en Egypte >

Kom Ombo

Version mobile

Kom Ombo

Kom Ombo domine le Nil du haut de sa colline

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail

Et aussi dans le monde

 

Le temple de Kom Ombo abrite des reliefs uniques en Egypte : une scène sculptée sur un bloc de pierre d'à peine 1 m? que l'on trouve derrière le sanctuaire. Un Empereur romain, peut-être Trajan, fait des offrandes à Imhotep... le génial constructeur de la 1ère pyramide d'Egypte, qui a été sacré Dieu de la médecine. Sur la table d'offrandes, des objets sont déposés.On a des ventouses, des ciseaux, des pince-langue, des pincettes, des curettes, un stérilet, des scies pour la trépanation, des pipettes pour les gouttes, un urinoir, la balance pour mesurer les médicaments qu'il fallait utiliser.D'après certains spécialistes, ce relief représenterait donc les instruments de chirurgie utilisés à l'époque. Les Egyptiens avaient des connaissances très avancées, notamment en gynécologie, selon Racha el Nockrachy, guide conférencière.Pour savoir qu'elle était enceinte, ils mesuraient le taux de sucre qui augmente dans le corps. Ils exposaient l'urine de la femme au soleil. Si beaucoup de fourmis arrivent, ça voulait dire qu'elle était enceinte. Si le blé ou l'orge germine avec l'urine de la femme, c'est un garçon. Sinon, c'est une fille. Dans le trésor de Toutankhamon, on a trouvé des préservatifs faits avec des intestins d'animaux. Pour la contraception, il y avait des mélanges d'herbes que la femme prenait sous forme de pilules. Ces connaissances très précises n'étaient pas réservées à une élite. A Kom Ombo, le petit peuple d'Egypte pouvait consulter les prêtres guérisseurs dans une sorte de clinique : on y soignait les maladies les plus fréquentes. On a trouvé un papyrus qui s'appelle le papyrus d'Ebers qui nous donne beaucoup de détails sur les maladies les plus répandues à l'époque : des fluxions d'estomacs, des tumeurs, des gonflements de coeur. On a même trouvé des momies avec des bridges en or. Ils ont fait l'appendicite, la cataracte, la trépanation. Remède pour chasser le sang qui est dans les yeux: ocre rouge: 1; malachite: 4; galène: 1; bois pourri: 1; caroube: 1; eau: 1. Ce sera broyé finement et placé dans les yeux.Au total, les prêtres guérisseurs utilisaient plus de 700 substances, la plupart végétales. Ils ont aussi percé les secrets du corps humain grâce à la momification, dont les plus anciennes traces remontent à plus de 4 000 ans.
Il fallait 70 jours pour embaumer un corps, avec des étapes bien précises. Christine Antoine est guide conférencière
Les viscères sont mis dans 4 vases canopes : l'intestin, les poumons, le foie et l'estomac. Le cerveau était détaché à travers le nez afin de ne pas casser le crâne, comme ça dans l'autre monde, on ira avec des idées complètement différentes. Pour le coeur, il est gardé dans un petit vase puisqu'ils auront besoin de leur coeur pour le jugement dernier et ils mettaient à la place une petite amulette. A Kom Ombo, grâce à ce pan mur de sculpté, vous aurez sous les yeux un incroyable témoignage du savoir-faire des anciens Egyptiens.
Retour haut de page