La Drôme, Autour des paysages >

Poët Laval

Version mobile

Poët Laval

Ce village appartenait à l'ordre des hospitaliers de St Jean de Jérusalem.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à Poût Laval devant le donjon du château.
Ce village appartenait à l'ordre des hospitaliers de St Jean de Jérusalem. Au 12 ème siècle, c'est un donjon et quelques maisons autour à la merci des pilleurs de grand chemin. On construit donc à partir du 14 ème siècle des remparts pour se protéger. Pour loger les chevaliers, une résidence est bâtie.
Poût Laval à sa grande époque, au 17 ème siècle. 500 personnes vivent ici. 200 maisons sont habitées :
Pendant les croisades jusqu'à la fin du 13 ème siècle, Poût Laval servait d'étape et de refuge aux pèlerins qui partaient pour la Terre Sainte. A la révolution, le château a été saccagé. Seul le donjon est resté intact. Le reste a finalement été restauré grâce à un passionné.
Yvon Morin est l'ancien maire du village. Il a rebâti et fait revivre Poût Laval :
" J'ai pu acquérir à très bas prix parce que personne s'y intéressait quelques parcelles où nous avons pu avec mes enfants restaurer ce qui existait et même rebâtir un peu tout en gardant l'esprit du vieux village. Presque pierre par pierre. Il y avait trois personnes encore qui habitait au vieux village, il y avait de vieux volets qui battaient au vent et des chats qui habitaient le vieux village. J'ai été passionné parce que j'ai trouvé qu'il avait une personnalité. On pouvait encore sauver des choses. Des pierres, on les a trouvées sur place, sous des décombres et il a fallu faire tailler quelques pierres . "
Comme d'autres communes dans cette région, Poût Laval a été un haut lieu du protestantisme. Il y a encore un temple. C'est l'un des plus anciens de France et le seul avec celui du Collet de Dèze en Lozère qui n'a pas été détruit.
L'ancienne demeure d'un chevalier de l'ordre abritait aussi la maison commune du village, la mairie. C 'est pourquoi le temple a survécu après la révocation par Louis XIV de l'Edit de Nantes.
Aujourd'hui cette ancienne demeure du 14 ème siècle abrite un musée du protestantisme.
Retour haut de page