La Drôme, Autour des paysages >

Mirabel et Blacons

Version mobile

Mirabel et Blacons

Ce village est installé autour de la colline où étaient bâtis le château féodal et la chapelle seigneuriale.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à Mirabel et Blacons.
Ce village est installé autour de la colline où étaient bâtis le château féodal et la chapelle seigneuriale formant le choeur de l'église Saint-Julien et Saint-Victor.
Nous sommes dans un des villages perchés de la Drôme. Il en existe beaucoup dans le sud est de la France. Pendant longtemps on a cru que les habitants de ces communes avaient voulu se protéger des Sarazins venus de Méditerranée. Mais c'est faux.
Noûl Couriol est historien et il s'est longuement intéressé aux villages perchés :
" En fait les villages se sont perchés pour des raisons sociologique. Au 9 ème /10 ème siècle, il n'y a plus de pouvoir, notre région dépend de l'empereur d'Allemagne. On ne le voyait jamais. Donc les plus riches des propriétaires ont construit une tour sur l'endroit le plus élevé de la paroisse. C 'était un signe ostentatoire de leur autorité. Et ils ont invité souvent par la force les gens qui habitaient dans la campagne à venir se grouper autour d'eux. Et non on n'avait pas le choix. C'est pour des raisons économiques, il y a plus d'habitants, plus de bébés. Donc il y a plus de bras, plus de travail, plus de nourriture. On est en progrès économique. Et les premiers seigneurs ont commencé à prélever les taxes. C'est ce qu'on appelle la banalité : le four banal, le moulin banal. L'obligation d'aller cuire son pain dans le four du seigneur. "
A quelques kilomètres d'ici, on trouve aussi la commune de Crest avec son célèbre donjon du Moyen Age. C'est le plus haut de France : 53 mètres . C'est tout ce qu'il reste d'un château détruit sous Louis XIII. Sa tour a servi ensuite de prison royale.
Les villages perchés n'étaient pas fortifiés. C'est la preuve que les habitants n'étaient pas là pour se protéger. Les murailles ont été construites beaucoup plus tard au 13 ème siècle pendant la guerre de 100 ans. Mais c'était contre la peste.
Chaque village perché a son histoire. Le village s'appelle Mirabel car c'est " l'endroit ou l'on voit de loin ". Où on mire bel.
Retour haut de page