La Drôme, Autour des paysages >

Léoncel

Version mobile

Léoncel

Cette église a été construite au 12ème siècle.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à Léoncel devant l'Abbatiale.
Cette église a été construite au 12 ème siècle, l'édifice se trouvait au milieu d'une abbaye beaucoup plus étendue, en partie remaniée au 17 siècle.
Derrière, un mur entourait le domaine. Il séparait les religieux du monde profane . Avant d'avoir prononcé leurs voeux définitifs, les moines entraient par la porte à droite. Elle est aujourd'hui murée.
On l'appelait la porte des vivants. Parce qu'à gauche, c'était la porte des morts, celle qui mène au cimetière. La porte centrale n'existait pas encore.
L'abbaye est fondée en 1137 par des moines de Cîteaux. Michel Wulchlesger, un historien passionné de l'histoire de l'abbaye de Léoncel et de ses moines nous explique :
" L'ordre de Cîteaux s'était donné comme vocation de se séparer du monde, de s'isoler. Il est évident que Léoncel représentait un site remarquable. D'abord on est à 912 mètres d'altitude et ensuite Léoncel avait la chance d'avoir à la fois une grosse source et un marais et donc il y avait de l'eau. "
A partir du 13 ème siècle, l'abbaye devient une seigneurie. Les moines font appel à la population qui se met à travailler pour eux. Ils prélèvent aussi des taxes.
Peu à peu, et jusqu'à la révolution, les habitants de Léoncel voient les religieux d'un mauvais oeil.
Dans les archives de l'Abbaye, Michel Wulchlesger l'a bien noté :
" Il y a des périodes pendant lesquelles les moines jouent leur rôle. C'est-à-dire qu'ils soignent et accueillent. Or il y a eu beaucoup de crises dans le Dauphiné comme la guerre de 100 ans, les guerres religieuses et la Peste... A ce moment là, les moines sont bien ressentis. Mais vous avez aussi le fameux problème du droit d'usage. Les communautés villageoises ont avec les moines des différends. Ces différends se terminent par des procès. Au 18 ème siècle, la tension devient très forte. On sent bien monter la révolution. "
En 1790, les moines sont expulsés. Et, la Convention rendra les terres aux paysans .
Retour haut de page