Uruguay >

Colonia del Sacramento

Version mobile

Colonia del Sacramento

Se perdre dans les ruelles pavées du vieux quartier une fois la nuit tombée, juste à la lueur des lanternes, est un véritable voyage dans le temps...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Se perdre dans les ruelles pavées du vieux quartier une fois la nuit tombée, juste à la lueur des lanternes, est un véritable voyage dans le temps...
Colonia del Sacramento, un petit bijou. Fondée en 1680, classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco, la ville fait la fierté des uruguayens. Sur cette rive nord de l'estuaire du Rio de la Plata, les touristes viennent en nombre, d'Uruguay ou d'Argentine, pour se promener entre ses beaux bâtiments, boire un verre en terrasse ou s'allonger sur ses plages très prisées.
URUGUAY - Colonia del Sacramento
Ombres et lumières alternent dans la petite rue des Soupirs, juste éclairée par des lanternes. Les pas glissent sur les pavés et les maisons de bois transportent les passants quelques siècles en arrière. Ce soir, tout est calme.
Pourtant, la vie de cette cité n'a pas toujours été de tout repos.
Colonia del Sacramento a vu le jour en 1680, mais a connu par la suite presque un siècle de disputes entre espagnols et portugais. Sur les rives Nord du Rio de la Plata, la ville offrait une place stratégique enviable.
Colonia del Sacramento, aujourd'hui, ce sont un peu plus de 20 000 habitants et une citadelle classée au Patrimoine de l'UNESCO. Un vieux quartier visité, comme il se doit, par des voyageurs du monde entier. D'ailleurs, il faut parfois se frayer un chemin, entre les hordes de touristes qui affluent en fin de semaine. Mais il faut dire qu'il est difficile de résister à ses jolies places, ses ruelles pavées et à ses terrasses ensoleillées. Mais aussi, à son ambiance décontractée.
ITV
Montez en haut du phare pour avoir un panorama sur la ville et la baie. Au sud, à l'est et à l'ouest : Colonia del Sacramento est encerclée par la mer. Si, si ! Regardez-bien ! Elle a été construite au bout d'une péninsule. Redescendez vous perdre dans les ruelles du vieux quartier où façades blanches, arcades et maisons antiques relfètent les architectures portugaise, espagnole et post-coloniale.
Pour la suite du programme, vous avez le choix : les musées, les galeries d'art, la promenade sur le vieux quai, la visite de la Basilique del Santisimo Sacramento ou les balades le long de la côte. Ici, les journées sont bien remplies. Les nuits, elles, sont plus reposantes.
Les lanternes se sont rallumées. L'agitation d'aujourd'hui se fait oublier et le voyage dans le temps peut commencer...

MUSIQUE
Interprète : Jorge Drexler
Album : LLueve
Titre : Flores en el mar
Année : 1998
Prod : Virgin España
Retour haut de page