Paris romantique >

La butte aux Cailles

Version mobile
English

La butte aux Cailles

Un village au nom d'oiseau

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
1 - Plans de La butte aux Cailles
Voix off : La butte aux cailles !
Quelques plans rapides montrent les impasses, les rues et les maisons à colombage de La butte aux cailles.
Voix off : Un village dans le 13ème arrondissement !
Voix live : Mais pourquoi butte ... " aux cailles " ?
Chant d'oiseau un peu croassant : cailles
Nadine écoutant le chant d'oiseau :
Voix off : Un indice ?...
2 - Métro Corvisart
Plans de la verrière de la station de métro, ses murs de briques et les arcades de la ligne aérienne.
Nadine vêtue d'une robe et de bottes noires sort de la bouche de métro.
Voix off : Il faut emprunter la ligne de métro aérienne et s'arrêter à la station Corvisart...
Vue de dos, Nadine grimpe les escaliers qui mènent à La butte aux cailles.
Voix off : ... pour accéder à la butte aux...
Des oiseaux qui croassent la coupent.
Voix off : Cailles !
La caméra la suit.
3 - Passage Boiton / Rue Daviel / Rue de L'espérance et impasses environnantes
La caméra filme Nadine qui flâne au fil des rues et des impasses pavées typiques du quartier avec la végétation sur les murs des maisons. (se concentrer sur les artères résidentielles).
Inserts sur les noms poétiques des rues : 5 diamants, Espérance, Providence, les toits des maisons et le ciel de Paris.
Voix off : Imaginez cette colline au temps de la Renaissance avec des vignes, des moulins et même une rivière.
Elle pénètre dans un jardin entouré par des maisons à colombage. Plusieurs plans fixes et rapides la montrent assise à différents endroits du jardin. À chaque fois, elle rêvasse.
Voix off : Jean Jacques Rousseau aimait s'y promener....
Nadine est à l'angle des rues Bobillot et Vandrezanne.
Voix off : Et une montgolfière a atterri ici même. C'était les premiers vols !
4 - Place de la Commune de Paris
Nadine est au centre de la place à deux pas de la fontaine Wallace. Elle tient une barquette de cerises dans la main et s'est fait des boucles d'oreille avec les fruits. Elle mange avec appétit.
Voix off : Au 19e siècle, les ouvriers du cuir s'installent sur La butte aux cailles. La population est éprise de liberté et revendique ses droits pendant la Commune de Paris. Son hymne : Le temps des cerises !
5 - Rue de La butte aux cailles / rue des cinq diamants
Nadine montre les ardoises. Elle réfléchit devant une autre.
Voix off : Aujourd'hui, l'esprit " village populaire " est toujours là.
Elle lit une carte devant un verre dans un bistrot. Plan sur l'ardoise d'un menu avec les prix.
Voix off : Des tas de bistrots... des restaurants " à la bonne franquette "...
Plans à travers les vitres des bistrots à l'esprit très " Paris populo ".
Voix off : et même des endroits pour danser jusqu'à l'aube !
Gros plan sur le pochoir du n° 23 de la Butte aux Cailles : une fille brune en robe noire a les bras croisés. À ses côtés, il est écrit : Le temps est un serial qui leurre.
Nadine prend la même pose que la fille au pochoir.
6 - Place Verlaine / Piscine de La butte aux cailles

Nadine arrive en marchant de la place Verlaine.
Voix off : Manger, boire et faire la fête, c'est bien joli, mais il faut aussi faire du sport pour garder la ligne...
Nadine s'avance vers la piscine aux murs de briques. Plan coupe sur le bâtiment de style Art déco.
Inserts photos intérieur piscine et pochoir buste de la fille brune. À ses côtés, il est inscrit : La poésie est un sport de l'extrême. (photos réalisées - le pochoir est sur l'un des murs intérieur du bâtiment).
Voix off : Ici, il y a la piscine que je préfère à Paris. Celle de La butte aux cailles ! La plus ancienne de la capitale. J'adore son style Art Nouveau. Et vous savez quoi ?... Elle est alimentée par une nappe d'eau chaude souterraine !
Nadine s'apprête à pénétrer dans l'établissement.
Soudain, le chant d'oiseau interrompt son mouvement.
Voix off : Au fait, vous avez trouvé pourquoi la butte ... " aux cailles " ?...
Les oiseaux répondent en croassant.
Voix off (un brin agacée) : C'est Pierre Caille qui a acheté la butte au 16e siècle et lui a donné son nom !...
Voix off : Un joli nom d'oiseau pour un village...
Elle invite à l'écoute en levant le doigt. Les oiseaux se sont tus. Satisfaite, Nadine pénètre dans l'établissement.
Retour haut de page