Turin >

Le Musée du Cinéma

Version mobile
Italien

Le Musée du Cinéma

Nous sommes au musée du cinéma de Turin...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes au musée du cinéma de Turin...l'antre du 7ème art et de l'interactivité au coeur d'un lieu mythique, symbole de la ville de Turin : la Molle Antonelliana. Haute de 180 mètres, cette ancienne synagogue accueille une collection incroyable d'affiches de films, de scénarii originaux, de décors et de costumes tous récupérés directement sur les lieux des tournages. Très impressionnant, même si l'on n'est pas cinéphile jusqu'au bout des ongles. D'abord parce qu'on sent que le lieu est chargé d'histoire, tout comme la ville de Turin elle-même dans laquelle le cinéma a toujours tenu une place d'exception, comme l'explique le directeur du musée du cinéma, Roberto Barbera.
" Le cinéma italien est né à Turin bien avant qu'à Rome. Et pendant toute la période du , la capitale du cinéma italien, c'était Turin. Le film le plus connu, le plus important, c'est Cabiria de Giovanni Pastrone qui était un modèle même pour le film de Griffith, Intolérance, qui s'est beaucoup inspiré des inventions linguistiques et techniques de Giovanni Pastrone. Turin a un vrai système de cinéma : il y a le musée, évidemment, il y a un festival qui s'appelle Torino Film Festival (c'est le 2ème festival italien après Venise comme dimension et succès). Il y a l'université donc il y a tous les aspects du cinéma : il y a l'histoire, la culture, la richesse, la production et voilà. "
Le musée a donc repris le flambeau d'une vieille histoire...il l'entretient et la rend plus vivante depuis plus de 60 ans.
" La collection du musée a commencé à la fin des années 30. C'était un musée privé fondé par Madame Adriana Prolo qui était une très bonne copine d'Henri Langlois. Le musée est resté privé jusqu'à la fin des années 70. Finalement, Madame Prolo a décidé de donner la collection à la ville de Turin. Et voilà : c'est un musée qui n'est pas réservé seulement aux cinéphiles ou aux historiens de cinéma mais c'est un musée pour le grand public. "
On se croirait presque à Disneyland. Le rez-de-chaussée consacré à l'histoire de la naissance du cinéma est un peu trop scientifique...mais dès le 1er étage, la leçon est terminée. Il ne nous reste qu'à profiter de la magie des décors...et des séquences de films...Tout est sombre, bien sûr...nous sommes dans une gigantesque salle de cinéma. Des musiques et des dialogues nous arrivent de tous les côtés. Un peu de concentration : installons-nous sur l'un des 60 sièges inclinables qui nous tendent les bras. Presque allongés face à l'un des deux écrans géants, avec des écouteurs intégrés dans le dossier de notre siège, voilà, on peut se laisser aller...et regarder tranquillement notre film...
Retour haut de page