L'église de Tréhorenteuc >

Les tableaux du choeur

Version mobile

Les tableaux du choeur

Immersion dans les légendes arthuriennes

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Moi ce qui me frappe, ce sont ces tableaux dans le choeur. On dirait des scènes de bande dessinée fantastique. C'est un peu déroutant dans une église, non ?
Peut-être si tu n'es pas prête à voir les choses comme l'abbé Gillard. N'oublie pas qu'il voulait parler au plus grand nombre de la foi chrétienne. A nouveau, on dirait qu'il a choisi de se mettre à la portée des gens d'ici, en utilisant leurs codes.
Ça a du grincer des dents quand même à son époque au diocèse...
Sûrement oui. Les tableaux ont été peints par Karl Rezabeck.
Jamais entendu parler !
Normal. C'était un prisonnier allemand qui a été libéré pour venir travailler avec le père Gillard.
Y a pire comme pénitence ! En tous cas, c'est du beau travail. Et on a de nouveau l'apparition du Saint Graal aux chevaliers de la table ronde au cours d'un repas.
Oui mais cette fois le siège n'est plus vide. Galaad est le vainqueur du siège périlleux, il a conquis le Graal.
Ah et en face, qui on retrouve à ton avis ? Sainte Onenne avec ses oies... et là, on dirait bien le Val-sans-Retour.
On est en plein univers arthurien.
Ici, dans le premier à gauche, je reconnais la fontaine de Barenton avec Yvain et le chevalier noir. Mais en dessous, ça te rappelle quelque chose, toi ?
Je dirais que c'est le combat de Ponthus et de Bernard sous les yeux de Sidoine. Et sur les côtés, Morgane qui ensorcelle Lancelot ou peut-être Viviane qui piège Merlin...mais ce personnage là...aucune idée.
Redonne moi le livre... Alors... " tableau du choeur ", " le premier tableau divisé en quatre quartiers représente la fontaine de Barenton ", ok... " Ponthus et Bernard ", ok... " Morgane ou Viviane ", oui....et donc à gauche Éon de l'Etoile ! Un hérétique breton qui se prenait pour le fils de Dieu.
Rien à voir avec le cycle arthurien !
En revanche face à lui, de l'autre côté du choeur, dans le quatrième tableau, c'est la fée Morgane qui accueille Lancelot à cheval dans le Val-sans-Retour..
Cette femme aux cheveux noirs et à la robe rouge, il me semble l'avoir déjà vue ailleurs. Je crois que c'était dans l'un des tableaux du chemin de croix. Viens, on retourne voir dans la nef.
Retour haut de page