L'église de Tréhorenteuc >

L'Eglise de Tréhorenteuc

Version mobile

L'Eglise de Tréhorenteuc

Rencontre avec Henri Gillard, un abbé en avance sur son temps

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La chapelle du Graal... Bon, d'extérieur, autant dire qu'elle ressemble à une église, tout à fait classique...
Oui, c'est une église paroissiale où sont toujours célébrés des offices... Elle dépend du diocèse de Vannes. Tréhorenteuc est un ancien prieuré de Paimpont.
Tu as vu cette statue en bronze ? On dirait un prêtre, non ?
Oui. D'après le livre d'André Moisan, c'est l'abbé Henri Gillard, arrivé à Tréhorenteuc en mars 1942. Il a été le curé ici pendant 20 ans. Apparemment il voulait, bien sûr, que son église soit d'abord un sanctuaire comme toutes les églises... un lieu sacré, dédié au culte religieux...
logique...
...mais ce n'est pas tout. Il est écrit qu'il " voulait aussi que ce soit un lieu d'art et de beauté et un lieu de réflexion intellectuelle.. "
Sors la tête de tes livres, regarde, il y a quelqu'un qui approche... ce monsieur va peut-être nous en dire plus ?
Bonjour monsieur. Est ce qu'on peut vous demander un petit renseignement ? Vous connaissez bien cette église ? La statue devant ? Olivier ! Monsieur va nous expliquer... Vous êtes Monsieur ?... Joseph Thomas ? Enchantée. Moi c'est Margaux et voici mon ami Olivier. Il paraît que c'est Henri Gillard, qui est représenté devant l'église. Un abbé c'est ça ?
Il s'est dit, je suis envoyé dans un lieu tout à fait au bout du diocèse, une paroisse crottée comme on dit et puisqu'il y a peu de monde, je vais par mon travail transformer cette église, et faire venir du monde. et il va transformer cette église qui petit à petit va devenir un lieu où il y aura beaucoup de monde pour venir la voir, la contempler et s'étonner de ce mélange de l'univers des légendes du Graal et de la foi.
C'est intéressant : le mélange des genres ! Dans les années 40-50, c'était surement avant-gardiste.
J'ai hâte d'entrer à l'intérieur ! eh mais... tu as vu l'inscription au-dessus de la porte ?
" La porte est en dedans "....qu'est-ce que ça veut dire ?
Attends je vais voir...
ben non, c'est une porte tout ce qu'il y a de plus normal.
Joseph, vous pouvez nous aider à déchiffrer ce message ?
C'est une inscription symbolique, on pourrait traduire " la porte est à l'intérieur ", par " on n'accède au chemin de vérité qu'à partir de soi-même ", en dégageant en soi la porte qui permet d'atteindre le secret des choses.
Je crois me souvenir également que dans la Bible, Jésus dit " je suis la porte ". C'est donc certainement, aussi, une invitation à pénétrer dans ce lieu sacré...
et bien qu'est-ce qu'on attend ? On y va ?
Retour haut de page