Toulouse : visite au départ du Capitole

Version mobile
  • Cour Henri IV

    1. Cour Henri IV

  • Place du Capitole

    2. Place du Capi...

  • Rue Saint Rome

    3. Rue Saint Rom...

  • Hôtel Dumay

    4. Hôtel Dumay

x

" Voici le Capitole, j'y arrête mes pas "

Vous aussi comme le chantait Claude Nougaro, vous y arrêtez vos pas. " Voici le capitole " disait l'artiste, amoureux de cette ville. Et si vous gardiez en tête les paroles de cette chanson pour visiter Toulouse ?

" La brique rouge des minimes... " Elle ne se voit pas partout à Toulouse. Sur la place du Capitole par exemple, le centre symbolique de la ville, il y a surtout beaucoup de rose. Ce lieu est le symbole de l'indépendance des Toulousains.

Incitations

Observez bien le sol de la place du Capitole. Vous y verrez une croix occitane. Certains l'appellent aussi la croix des comtes de Toulouse. Elle figure sur les armes de la ville de Toulouse. Les géomètres de la région Midi Pyrénées ont calculé que cette croix se trouvait à exactement 587 266 mètres et 89 centimètres de la cathédrale Notre Dame de Paris.
Les Capitouls, les élus de la ville, ont reçu l'autorisation du roi d'abattre un pâté de maisons pour construire une grande place donnant sur le Capitole. Mais la statue équestre de Louis XIV exigée en échange par Versailles n'a jamais été érigée. Toulouse ne s'est pas laissé faire.
" Ici, si tu cognes, tu gagnes " chantait Nougaro. Le capitole est à la fois l'hôtel de ville et un opéra. Un certain Pierre Nougaro, papa de Claude y a chanté : " C'était en ce temps là mon seul chanteur de blues... "   
De la place du Capitole, vous empruntez directement la rue Sainte-Rome. Un axe nord sud qui a toujours été très fréquenté et surtout commerçant. Les arcades au dessus des vitrines en témoignent aujourd'hui encore.   
A deux pas de là, il y a l'Hôtel Dumay. Au 16ème siècle, cet immeuble renaissance appartenait au médecin de la reine Margot, Antoine Dumay. Aujourd'hui c'est un musée.   
Vous n'avez pas envie de vous y enfermer. Faites alors demi tour alors et cherchez du regard la basilique Saint-Sernin. Celle qui illumine le soir, d'une fleur de corail que le soleil arrose ". La plus grande église romane conservée en Europe abrite les reliques de St Saturnin, l'évêque de Toulouse mort en martyr.

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Le saviez vous ?

La place du Capitole a eu plusieurs noms selon l'époque et selon le régime politique de la France. Sous l'ancien régime, elle s'appelait place Royale. Après la révolution, elle a été rebaptisée place de la liberté, puis place d'Armes, place Commune, place de la Mairie, place impériale, et enfin place du Capitole en 1848. Et ça n'est pas prés de changer.
Version mobile
Retour haut de page

Photo de gauche : Cour d'honneur de l'Hôtel Dumay, accueillant le musée du Vieux Toulouse
Par Mage31 (Travail personnel) [GFDL], via Wikimedia Commons

Site partenaire Hotel Toulouse