Thomery, le chasselas et Rosa Bonheur >

Quartier d'Effondré - 2ème étape

Version mobile
Espagnol English Japonais

Quartier d'Effondré - 2ème étape

Plusieurs seigneurs huguenots attachés au service du Roi s'établissent à Thomery, face aux pressoirs, où ils font construire une demi-douzaine de beaux hôtels particuliers.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Joli quartier vous ne trouvez pas ?
A la suite d'Henry IV...
Et de ses belles dames...
...Plusieurs seigneurs huguenots attachés au service du Roi s'établissent à Thomery, face aux pressoirs, où ils font construire une demi-douzaine de beaux hôtels particuliers. A la révocation de l'Edit de Nantes en 1685, ces hôtels, abandonnés par leurs propriétaires, tombent en ruine ou sont rachetés par des cultivateurs aisés. De cette poignée d'hôtels d'origine, il reste peu, mais le quartier dit " d'Effondré " a gardé son caractère aristocratique avec de très belles demeures en bord de Seine.
Regardez, leurs terrasses ou leurs petits jardins sont étonnamment situés de l'autre côté de la route, au bord de l'eau.
Une maison originale s'élève sur la berge, appelée " Chalet du clos Bon Dieu ". C'est un pavillon de l'exposition universelle de 1889 construit tout en bois, et maintenant revêtu d'un parement de briques.
Remarquez aussi au n?113 de la rue, la maison de Thomas Larpenteur, dont le perron en fer forgé porte les initiales. C'était un ami fidèle de Joséphine de Beauharnais, qu'il avait aidée pendant la Révolution, avant qu'elle ne devienne l'épouse de Napoléon.
Napoléon...campagne de Russie...neige...
Que cherches-tu ?
" Gelée blanche de St Eustache grossit le raisin qui tâche ! "
Retour haut de page