Thomery, le chasselas et Rosa Bonheur >

Atelier Rosa Bonheur

Version mobile
Espagnol English Japonais

Atelier Rosa Bonheur

Rosa Bonheur fut un des peintres les plus connus du 19ème siècle, en France mais aussi et surtout en Angleterre et aux Etats Unis.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous quittons la vigne pour le Musée de l'Atelier du peintre Rosa Bonheur. Il montre les lieux dans lesquels le peintre a travaillé pendant 40 ans, son atelier étant resté en l'état depuis sa mort, en 1899.
Rosa Bonheur fut un des peintres les plus connus du 19ème siècle, en France mais aussi et surtout en Angleterre et aux Etats Unis.
Les écoles d'art n'étant pas ouvertes aux filles, c'est son père qui se charge de son éducation artistique. Très rapidement, les jurys des salons de peinture remarquent ses oeuvres animalières. Elle reçoit des commandes de l'état comme le tableau intitulé " Le labourage Nivernais ", exposé au Musée d'Orsay.
Rosa Bonheur s'installe au château de By à Thomery, beau château du 17ème siècle qu'elle agrandit pour en faire son atelier. Dans la France puritaine du 19ème siècle, elle passe pour une originale : elle porte des cheveux courts, fume des havanes et s'habille souvent en homme afin de se rendre aux foires aux chevaux, un de ses lieux d'inspiration.
Elle obtient même une autorisation pour cela : une " autorisation de travestissement " donnée par la préfecture !
Et puis elle a un véritable zoo dans son jardin, dont de nombreux animaux sauvages, comme des fauves.
" Pleut-il à Ste Pétronille, les raisins deviennent grapilles "
Quel rapport avec Rosa Bonheur ?
Le bonheur de les entendre : " Orage du jour à St Alexandre, bonne vigne tu peux prétendre ", " Août mûrit, septembre vendange, en ces deux mois, tout bien s'arrange "...
Stop !!
Retour haut de page