Dautry, l'urbanisme a visage humain >

La place de la mairie

Version mobile
English Deutsch

La place de la mairie

Une place remplie de symboles qui disent les liens anciens entre Tergnier et la franc maçonnerie

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La place de la mairie
 C'était une sacrée balade Papy Gus. Tu tiens encore la forme dis donc!
On se maintient. Allez. On termine par la mairie pour te reparler des recherches de Daniel Druart.
Le ternois qui a découvert les symboles dans le plan de la cité.
Oui. Il organise des visites où il présente ses découvertes. Faut absolument qu'on y aille tous les deux. J'ai lu qu'il les commençait ici, place de la mairie, pour expliquer la longue tradition qui unit Tergnier au symbolisme traditionnel qu'on retrouve dans le compagnonnage, puis dans la Franc-Maçonnerie aussi d'ailleurs.
Ca alors ! Continue.
Si j'ai bien compris, pour lui la place et la façade sont remplies de symboles francs-maçons. Tergnier et la franc-maçonnerie c'est apparemment une vieille histoire. La mairie a été reconstruite après la guerre de 14 par Gaston Claudon, le frère en maçonnerie de l'ancien maire Gustave Grégoire. Lui, il avait fondé la première loge maçonnique de Tergnier en 1911, la loge Proudhon.
Alors ils sont où ces symboles ?
Là regarde bien la façade art déco. Tu vois...dans le fronton triangulaire, le compas ? Et puis aussi le nombre de fenêtres. 7. Qui rappelle le chiffre traditionnellement associé au grade de maître.
Troublant en effet.
Et attends ! En 1993, la place a été refaite, et pour lui cette rénovation suit la même logique. Dans la fontaine, les pierres dégrossies symboliseraient le stade de l'apprentissage. Les trois marches qui mènent à la mairie, les 3 années pour devenir compagnon. Et les 7 dalles polies, juste devant la mairie, figurent là encore le chiffre du maître qui a intégré le savoir-faire, la maîtrise de la matière, et de l'esprit.
Ça donne carrément envie d'en savoir plus ! En tous cas je ne te savais pas aussi calé sur l'histoire de Dautry et de la cité.
C'est tout un pan de ma vie cette cité tu sais ! Une part de rêve envolé aussi avec celui de Dautry. Il était vraiment avant-gardiste. Un brillant technicien, ok, mais surtout très humaniste. Pour lui l'urbanisme de demain ne pouvait être qu'un urbanisme humain. Ça me paraît malheureusement toujours d'actualité.
Là, tu viens de me donner une idée. Ca ferait un super titre pour mon dossier ça : " Dautry : l'urbanisme à visage humain ". Merci beaucoup Papy d'avoir partagé tout ça avec moi.
Pas de quoi ma chérie. Allez viens on va retrouver ta grand mère, sinon elle va encore dire que je l'enquiquine avec ma cité...
Retour haut de page