Strasbourg l'Européenne >

Vestige du Mur de Berlin

Version mobile
English Deutsch

Vestige du Mur de Berlin

Le Maire de Dresde a offert un premier morceau du mur au Conseil de l'Europe

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes devant l'un des vestiges du mur de Berlin.
Le mur de Berlin est construit dans la nuit du 12 au 13 août 1961.
A cette époque, l'Allemagne est divisée :
- d'un côté, il y a la RDA qui est sous l'influence soviétique et communiste
- et de l'autre, la République fédérale d'Allemagne, la RFA, sous un régime capitaliste.
De nombreux Allemands de l'Est partent à l'Ouest chercher du travail.
Pour éviter cela, la RDA décide de construire le mur.
Berlin est alors coupée en deux. Le pays aussi. Certains de ceux qui tentent de passer de l'autre côté perdent la vie.
Et 28 ans après..
Le 9 novembre 1989, le gouvernement annonce l'autorisation de voyager à l'étranger sans justificatif. Une brèche est ouverte. " Le mur de la honte " tombe dans la nuit.
Ecoutez. C'est historique...
Cette nuit-là et les jours qui suivent, chacun tente de détruire le mur à l'aide de pioches, de marteaux...
Vous entendez ?
Le violoncelliste Rostropovitch, exilé à l'Ouest, vient jouer du violoncelle aux pieds du mur.
Certains emportent avec eux un bout du mur décoré par des centaines de tags et de graffitis.
D'autres se pressent vers Berlin Ouest à pied ou en voiture.
Dans les rues, l'ambiance est euphorique.
Et aujourd'hui, un morceau de ce mur se trouve là, sous vos yeux, près de la cour européenne des droits de l'homme.
Mais au fait, comment a-t-il bien pu se retrouver ici ?
Et bien, c'est le maire de la ville de Dresde qui a offert un premier morceau du mur au Conseil de l'Europe.
Ensuite, le Conseil en a acquit d'autres.
Tout un symbole... Car la chute du mur, c'est l'ouverture à l'autre. Et l'Europe aussi.
Retour haut de page