Strasbourg l'Européenne >

Place de la République

Version mobile
English Deutsch

Place de la République

Nous sommes devant le Palais de Rhin, appelé autrefois le Palais Impérial

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes devant le Palais du Rhin, appelé autrefois le Palais impérial.
Son architecture est de style néo-renaissance, architecture typique du " Strasbourg impérial ".
En 1871, au moment où l'Alsace devient allemande, l'Empire veut laisser une trace...
C'est pourquoi un grand programme d'urbanisme est mis en place.
Le Palais impérial est construit entre 1883 et 1888. L'Empereur Guillaume II l'inaugure mais il n'y dormira qu'une ou deux nuits.
Quelques décennies plus tard, en 1920, on retrouve ici la 1ère organisation internationale du monde : la Commission centrale pour la navigation du Rhin. Le Palais impérial est alors rebaptisé le Palais du Rhin.
La Commission Centrale s'est installée au Palais du Rhin en 1920 en vertu du Traité de Versailles.
C'est elle qui a donné ce nom " palais du Rhin " à ce bâtiment.
Jean-Marie Woehrling, secrétaire général de la Commission centrale pour la navigation du Rhin.
Elle avait auparavant son siège à Manheim et précédemment, à Mayence. Elle a été créée en 1815 par le Congrès de Vienne afin de garantir la libre navigation sur le Rhin.
Cela permet au Rhin d'être utilisé de manière pratique par la navigation commerciale de Bâle jusqu'à Rotterdam grâce à un régime juridique uniforme (...) qui a été développé par la Commission.
Des tonnes de marchandises sont ainsi transportées sur le fleuve.
... des produits exotiques, des fruits, des bois, mais aussi des ordinateurs, des produits manufacturés, du minerai, du charbon...
Observez maintenant le monument aux morts qui se trouve au centre de la place.
Ce monument représente le douloureux destin de l'Alsace.
On y voit une femme qui pleure ses deux enfants : l'un mort pour la France, l'autre pour l'Allemagne.
Leurs mains jointes symbolisent l'ultime témoignage d'une fraternité retrouvée.
Lorsque vous tournez le dos au Palais du Rhin, face à vous se trouvent la bibliothèque à gauche et le Théâtre national de Strasbourg à droite.
La bibliothèque est la deuxième plus importante de France : elle abrite des millions de volumes et de manuscrits. C'est la seule bibliothèque nationale qui située hors de Paris.
Et pourtant, au 19ème siècle, la bibliothèque est en flammes... En 1870, Strasbourg est assiégée par les Allemands. La bibliothèque brûle. Une partie de la ville est détruite.
Pour ses habitants, c'est un véritable traumatisme car toute la mémoire de la ville part ainsi en fumée.
A côté de la bibliothèque, il y a le T.N.S., le Théâtre National de Strasbourg. Le seul Théâtre National (Etablissement public sous tutelle directe de l'Etat) existant hors de Paris.
Au départ, ce bâtiment est construit pour abriter le Parlement du Reichsland d'Alsace Lorraine. C'est un peu l'équivalent d'un petit parlement mais... juste pour la région d'Alsace et de Moselle.
Aujourd'hui, le TNS, c'est une école d'art dramatique et une scène ouverte aux auteurs et aux metteurs en scène de toute l'Europe.
Vous les entendez ?
Bien. Le chemin vers l'apprentissage et la connaissance est tout tracé : pour le palais universitaire c'est tout droit et c'est notre prochaine étape. Pour connaître les informations de guidage, appuyez sur la touche étoile
Retour haut de page