Le trésor de Soissons >

Le monument aux morts

Version mobile
English Néerlandais

Le monument aux morts

Il est dédié aux poilus bien sûr, mais aussi aux grands mythes nationaux : Jeanne d'Arc par exemple d'un côté du socle.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Bon première étape: le monument aux morts. Il est dédié aux poilus bien sûr, mais aussi aux grands mythes nationaux : Jeanne d'Arc par exemple d'un côté du socle. Et devant nous, Clovis et le fameux vase de Soissons.
Tu connais les faits. Peu avant l'an 500, Clovis, chef des Francs, remporte la victoire à Soissons contre un général romain nommé Syagrius. Les soldats Francs qui ne sont pas chrétiens pillent pas mal d'églises alentour. Et notamment un vase de grande valeur que Remi, l'évêque de Reims, demande qu'on le lui restitue.
Le problème est que le butin a déjà été partagé entre les soldats francs par tirage au sort.
Et lorsque Clovis demande à récupérer le vase, un des soldats s'y oppose et le fracasse... Regarde! On le voit bien là, sur le monument, main à l'épée ravalant sa colère face au soldat qui brandit sa hache.
Attend, c'est pas fini.
Un an plus tard, à l'occasion d'une inspection de troupe, Clovis tombe sur ce même soldat. Il lui fait jeter ses armes à terre prétextant qu'elles sont mal tenues. Et quand le soldat se baisse, Clovis lui fend le crâne, comme le vase avait été fendu.
Ahaha. " Ainsi as-tu traité le vase de Soissons ". Bien fait
Tu as dit quelque chose ? Non? Qu'importe. Donc. Je suis sûre que le vase existe toujours et qu'il est caché dans cette ville Et je vais le trouver.
En voilà une belle effrontrée. Quelle outrecuidance! Mettre la main sur mon trésor!

Mais qui parle ? Cette voix... c'est... Clovis ???
Parfaitement, jolie demoiselle. Clovis, lui-même, roi des Francs. Ici, enfermé dans les pierres de ce monument.
Bon, ne nous laissons pas impressionner. Fantôme coincé dans la pierre ou pas, j'ai une mission à diriger moi...
N'aies crainte. J'ai plutôt l'intention de t'aider dans ta quête. Va donc faire un tour du côté du berceau de la ville pour t'en convaincre.
Très bien majesté. Nous allons suivre votre piste.
Le berceau de la ville...hum...ça y est je vois. Suis moi toi, c'est la rivière Aisne. Toutes les villes ont été créées autour de rivières.
Mais avant, prends une photo de Clovis et du vase. Comme premières pièces à conviction.
Retour haut de page