Durance : sources remarquables >

Sisteron

Version mobile

Sisteron

Place forte traversée par la Durance

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
De tout son parcours, la Durance ne traverse que 2 villes...Briançon, et Sisteron. Sisteron où la rivière a creusé la roche pour se frayer un chemin...une cluse étroite et serpentée...c'est là que coule une partie l'histoire de la Durance...celle des ponts en bois emportés par les crues, reconstruits à chaque fois, celle des radeliers qui faisaient transiter les marchandises sur l'impétueuse rivière...et puis celles que raconte Pierre Colon, sisteronais depuis 85 ans
BOB
L'histoire de la Durance est riche et parfois, surprenante...
BOB
La Durance à Sisteron, c'est aussi le pont, celui qui permet d'accéder à la falaise de Baume, le seul à ne pas avoir été emporté par la rivière. Un pont protégé par la citadelle, monument phare de la ville, datant du 12e. Après l'invasion du duc de Savoie dans le Dauphiné au 18e, Louis 14 décide de renforcer la frontière alpine. Son architecte Vauban fait alors de la citadelle une forteresse.
BOB
La guérite du diable offre une vue imprenable, saisissante, sur cette Durance qui a fait et continue de faire l'histoire de Sisteron...Pierre Colon aura une nouvelle anecdote à raconter...celle de la crue de mai 2008, qui a rappelé aux sisteronais que, même aménagée, la Durance est encore difficile à dompter...
Retour haut de page