Sens >

Le pont d'Yonne

Version mobile
English Deutsch

Le pont d'Yonne

Aujourd'hui halte nautique très prisée des plaisanciers, ce quartier a connu dans le passé l'animation liée à l'activité des célèbres coches d'eau

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes au milieu du pont d'Yonne.
Vous voyez au pied du pont, l'église Saint-Maurice sur l'île d'Yonne ? La rivière, un jour de méchante humeur, arrache son abside circulaire. Depuis, celle-ci est remplacée par un chevet plat.
Une église qui inspirera le poète Stéphane Mallarmé... lors de sa rencontre avec Maria Gerhard, sa future épouse. il lui écrit :
Stéphane Mallarmé (citation oe doux et romantique) : Sachant que vous deviez revenir hier dans l'île, je m'y suis promené prudemment une heure ou deux et, pour ne point éveiller l'attention, j'ai dessiné sur un album le clocher de l'Eglise, regardant plus souvent du côté du clocher oe moi qui, de ma vie, n'avait touché à un crayon !
Le pont emprunté alors par Mallarmé est l'oeuvre du grand architecte Germain Boffrand. Il sera démoli en 1910 et remplacé par le pont actuel, inauguré en 1913. Depuis le croquis du jeune amoureux, l'île a bien changé. Au début du 20e siècle, sa rue principale s'est considérablement élargie on détruit alors un ensemble de vieilles maisons pittoresques pour faciliter l'accès à la gare.
Le second pont de l'ïle, on l'appelle Le Pont au Diable :
Voix conteur : Il était une fois au 13e siècle, un habile architecte de Sens qui entreprit la construction d'un pont sur le bras gauche de l'Yonne. Pour ce faire, il pactisa avec Satan, mais le curé fut loin d'être dupe. Ainsi, quand le prêtre traversait le pont, il l'arrosait à droite et à gauche d'une grande aspersion d'eau bénite !
Imaginez la rivière d'antan avec ses barques et ses pêcheurs, ses convois spectaculaires de flottage des bois, sans oublier le passage des coches d'eau qui relient Sens à Paris et Auxerre ! Un maître de coche du 18e siècle se souvient :
Le maître de coche (Populaire) : Aut'fois, on était installés à vot' gauche, dans la maison du n? 5 rue du Palais de Justice. Nos coches, ils transportaient du vin, de la volaille, mais surtout des voyageurs dont les célèbres nourrices du Morvan en partance pour Paris ! Mon coche partait d'ici à 6 ou 7 heures du matin. Il s'arrêtait le soir à Melun et repartait tôt le lendemain pour arriver à Paris l'après-midi. Nos coches, ils ont disparu avec le chemin de fer, inauguré en 1849 par le Prince-Président, ben oui quoi... le futur Napoléon 3 !
En 1415, le roi de France Charles 6 promulgue un édit sur le commerce des vins. Cet édit fait du pont de Sens, celui où nous nous trouvons, la frontière entre les vins de France en aval et les vins de Bourgogne en amont. On peut donc dire que Sens est une ville entre deux vins mais aussi une ville entre deux eaux puisqu'elle est située à la confluence de l'Yonne et de la Vanne !
Retour haut de page