Chili: un festival de sensations, d'ambiances et de paysages >

San Pedro de Atacama

Version mobile

San Pedro de Atacama

San Pedro de Atacama se mérite : vingt-trois heures de bus depuis Santiago!

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
San Pedro de Atacama
San Pedro de Atacama se mérite : vingt-trois heures de bus depuis Santiago! Mais votre patience sera récompensée car ce village est une pépite perdue au milieu du désert le plus aride du monde.
La Cordillère des Andes d'un côté, celle de la Sal de l'autre, vous voici cerné par un riche passé archéologique et des paysages étonnants.
Un site parmi les trois les plus visités du Chili.
Au programme ? Arpenter le village aux maisons d'adobes, se lever à 4h du matin pour se baigner dans les Geysers del Tatio, ou bien flotter dans les lagunes salées, se laisser éblouir par la blancheur du Salar de Atacama, attaquer les flancs du majestueux volcan Licancabur (6000 m !) et finir la journée dans la Vallée de La Lune, pour un coucher de soleil sur les dunes de sable...
Doucement, prenez votre temps ! Car ici on s'essoufle vite, vous savez ! Nous sommes tout de même à plus de 2 400 m d'altitude, ne l'oubliez pas !
Le soleil tape, la pluie se fait rare. Au Coeur du désert d'Atacama, les habitants de ce village d'environ 5 000 âmes connaissent probablement l'adage ?lentement mais sûrement?. Ils disent même qu'ils résident dans le désert le plus aride du monde...!
Au Nord du Chili et au pied du majestueux volcan Licancabur , San Pedro de Atacama vit au rythme non pas des saisons, mais des allées et venues des touristes ! Destination phare du Chili, depuis la bourgade se tisse une véritable toile d'araignée des lieux à ne pas rater.
Il y a le village bien sûr, avec ses ruelles sableuses et ses maisons en adobe. Et surtout les alentours que Nathalie, québécoise expatriée, ne se lasse pas de parcourir. Sa liste est longue, à vos carnets !
ITV Nathalie
A San Pedro de Atacama, il faut être matinal. Première suggestion : le lever de soleil sur la Vallée de la Lune - et vous éviterez au passage la cohue de touristes qui s'y rend à la fin de la journée. Autre possibilité : les Geysers del Tatio. Lever à 4h du matin, Santiago vient vous chercher avec son mini-bus. Mais couvrez-vous bien chaudement car là-haut il peut faire jusqu'à -15? c ! Deux heures de route plus tard, notre guide en a le soufflé coupé. Au sens propre, comme au figuré !
ITV Santiago
Les plus téméraires peuvent même s'y baigner ! Eau chaude garantie, mais air un peu frisquet à la sortie...
En 4 ou 5 jours, San Pedro de Atacama et ses alentours n'auront plus de secret pour vous !
Et si vous avez encore un peu de temps, élargissez le périmètre et n'hésitez à passer la frontière bolivienne, juste à côté.
Mais avant cela, reprenez votre souffle. Petit à petit, vous allez voir, vous allez vous habituer.
Et pourquoi pas, envisager d'aller encore plus haut...
Retour haut de page