Votre circuit
Santiago du Chili
Dans le désert d'Atacama, les spécialistes disent que vous êtes sous l'un des plus beaux ciels du monde.   .


Une partie de mon coeur est restée au Chili. L'accueil des habitants, la culture et Valparaiso, ma deuxième ville, ont tout fait pour que je m'attache à ce pays aussi vaste que contrasté. J'ai même failli m'y installer !

Anne Recoules

Chili: un festival de sensations, d'ambiances et de paysages

Version mobile
  • Santiago du Chili

    1. Santiago du C...

  • Désert d'Atacama

    2. Désert d'Ata...

  • San Pedro de Atacama

    3. San Pedro de ...

  • Valparaiso: les cerros

    4. Valparaiso: l...

  • Valparaiso : la Sebastiana

    5. Valparaiso : ...

  • Valparaiso: Barrio Puerto

    6. Valparaiso: B...

  • Le Cap Horn

    7. Le Cap Horn

  • Hanga Roa

    8. Hanga Roa

  • L'île de Pâques

    9. L'île de Pâ...

x

Visitez les extrêmes du pays

Le désert au Nord, la Patagonie au Sud, la Cordillère des Andes à l'Est, l'océan Pacifique à l'Ouest. Tout est réuni pour dresser le portrait d'un pays à la géographie et au climat contrastés...où l'on ne sait parfois plus comment s'habiller !

" Je veux y retourner ! " Voici ce que vous risquez de dire à peine reparti de Valparaiso , la deuxième ville du pays. Parce que vous aurez probablement été charmé par son ambiance portuaire, entre marchés de fruits de mer

J'ai testé pour vous

Danser comme une vahiné sur l'île de Pâques. Le pagne et les noix de coco en moins, j'ai bien tenté de maîtriser ce déhanché sensuel que l'on accompagne de voluptueux mouvements de bras, comme des vagues, mais le résultat n'était pas très concluant. Il faut être né là-bas pour y arriver !
et cargos au mouillage dans la baie.    Parce que vous aurez adoré vous balader de cerro en cerro (colline)   , le long de l'avenida Alemania , qui offre les plus beaux points de vue de la ville. Parce que les maisons bigarrées montées sur pilotis et les rues escarpées vous auront enchanté. Parce que ses innombrables bars et ses artistes décalés vous auront laissé le souvenir de soirées animées. Parce que, parce que, parce que...parce que c'est Valparaiso, un point c'est tout. Mais s'il vous prend l'envie de taquiner les extrêmes du pays, comment vous le reprocher ? Le ciel étoilé du désert d'Atacama vaut la vingtaine d'heures de bus qui vous y mènera. A l'opposé, le Cap Horn se méritera après de longues heures de bateau. Et s'il est à la hauteur de sa réputation, vous ne l'aurez justement pas démérité...    Et puis, on a tendance à l'oublier, l'île de Pâques , c'est aussi le Chili. Les gros moaïs , stoïques, n'ont pas bougé depuis des millénaires et se plient, sans sourciller, au rituel des photos de groupe. Mais ne leur demandez pas de se serrer pour que tout le monde tienne sur la photo, ce n'est pas trop leur truc...!    A la réflexion, après avoir parcouru ainsi tout le pays, il n'y a pas qu'à Valparaiso que vous aurez envie de retourner...

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Incitations

Valparaiso, Santiago et la Isla Negra . Trois lieux pour trois maisons. Celles de Pablo Neruda , célèbre poète chilien, prix Nobel de littérature en 1971. Que ce soit pour le site, la vue ou la décoration, elles sont toutes à visiter !   
Version mobile
Retour haut de page

Photo de gauche : Le lac Laguna Verde, dans le désett d'Atacama, Chili
Par Lucash (Travail personnel) [GFDL], via Wikimedia Commons