Saint-Tropez >

Le môle Jean Réveille

Version mobile
English Italien

Le môle Jean Réveille

A Saint-Tropez on navigue toute l'année et... depuis toujours

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Une promenade face à la mer, ça vous dit ?
Pour respirer les embruns, l'idéal est de se rendre sur le Môle
Jean Réveille.
D'un côté de la digue, c'est le port.
Et de l'autre : le golf de St Tropez.
L'histoire maritime de St Tropez commence au 15ème siècle.
Comme le village est bâti sur la mer, il bénéficie d'une position stratégique.
Ainsi, les Tropéziens peuvent facilement voir arriver ce qui vient du large.
Au 17ème, son port permet le développement du commerce maritime.
Comme François 1er s'allie avec l'empire ottoman, les marins
provençaux font du commerce avec les musulmans.
C'est ce qu'on appelle la caravane maritime.
 
Et puis comme le commerce maritime se développe, la
construction navale aussi. Surtout au 18ème et au 19ème siècle.
Aussi rapidement qu'ici mais... avec d'autres matériaux...
C'est également à cette époque qu'on voit naître des hommes qui
marqueront l'histoire maritime :
- le bailli de Suffren, qui dirigera glorieusement la campagne des Indes
- Et Hippolyte Bouchard, natif de la région, qui mènera de nombreux
combats navals en faveur de l'Argentine.
A St Tropez, l'activité maritime est telle que, dès 1791, 
une école d'hydrographie accueille ceux qui veulent devenir capitaine.

Aujourd'hui, l'usine à torpilles est une autre illustration de l'activité maritime de la ville.
Et le nautisme continue de témoigner de l'histoire d'amour qui existe entre St Tropez et la mer depuis des siècles.
Près d'une dizaine d'épreuves de voile sont organisées chaque
année.
André Beaufils, président de la société nautique de St Tropez, nous
raconte...
" A St Tropez, nous organisons des régates du 1er janvier au 31
décembre. Des régates pour des voiliers modernes, par exemple comme
le festival Armen qui démarre la saison, des régates pour des
voiliers de tradition : il y a le trophée du bailli de Suffren, il y a les voiles de
St Tropez et puis aussi des régates pour des voiliers qui sortent de
l'ordinaire, des voiliers anciens, des bateaux même de travail... Je pense
aux voiles latines en particulier. "
C'est quoi une voile latine ?
"une voile latine, c'est une voile triangulaire, endraillée sur
ce qu'on appelle une vergue. Une vergue c'est un grand bâton, elle-même
tenue sur le mât.
Et on déplie cette voile triangulaire et qui permet bien sûr de faire avancer le bateau avec du vent bien évidemment. Et c'est
une voile de méditerranée qui existe depuis déjà très très longtemps. "
Mais là, sur les bateaux qui sont amarrés sur le port, elles
sont toutes enroulées !
Alors elles sont effectivement ferlées, c'est le mot consacré.
Mais on les voit se déployer pour l'événement les voiles latines où là, c'est un festival dans le golf de St Tropez.
 
En route moussaillon ! D'autres histoires nous attendent à Grimaud, Gassin et Ramatuelle, 3 charmants petits villages perchés juste au dessus du Golf de Saint Tropez.
Retour haut de page