Saint-Riquier (Baie de Somme) >

La tour du Noch

Version mobile
English

La tour du Noch

Nous sommes face à la tour du Noch...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La tour du Noch
Nous sommes face à la tour du Noch...
Remontons le temps avec Philippe Bucamp qui nous entraîne dans le Saint-Riquier du Moyen Age
Saint-Riquier est bâti sur un coteau exposé plein sud, ce qui l'expose à un ravinement important dans ses parties basses qui recueille toutes les eaux de pluies, toutes les eaux de déjections, et y stagnaient des mares d'eaux douteuses.
? côté de cette tour du Noch, dans l'enceinte existait une petite porte qui permettait aux tanneurs d'aller à la rivière voisine préparer leurs peaux. Cette tour du Noch elle-même appartenait à l'ensemble défensif qui était la porte d'Abbeville. Non loin de là, au sud-ouest, existait un quartier " le hameau ", traversé par une voie qu'on appelait le " merderon ".
Mais quel est cet homme qui vient à notre rencontre ?...
Sans être présenté, Jean-Marie François prononce une phrase en parlé picard
Pardon monsieur, qu'est-ce que vous dites ?...
Saint-Riquier, avant de s'appeler comme ça, se nommait " Centule " parce que les gens disaient qu'il y avait 100 tours tout au long des remparts qui protégeaient les gens qui habitaient à l'intérieur.
Ah, comme ça, je comprends mieux !
Jean-Marie François, conteur en parlé picard, souligne les consonances les plus prononcées dans son cher patois
Le parlé picard est une langue chuintante. On dit " chestichi " pour " c'est ici ", un " tcheur " pour " mon coeur ". Et le Picard a aussi gardé le " que " du latin qui a évolué en " che " en français. Alors " Chquatieu " c'est " château ", " ché quamps " ce sont les " champs ", " canter " c'est " chanter ", " am quanchon " c'est " une chanson ", etc
Et tout ça fait un parlé à la fois rude et savoureux !
Rugueux, certes, mais ô combien chaleureux !
Montons maintenant au dessus du beffroi vers l'Hôtel Dieu où la soeur apothicaire préconise des remèdes... pas très catholiques ! Merci de continuer votre visite. ? bientôt.
Retour haut de page