Saint-Quentin, Pop'n star >

Le théâtre Jean Vilar

Version mobile
English Néerlandais

Le théâtre Jean Vilar

On rencontre un spécialiste en art dramatique, un ancien directeur de ce théâtre...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
- (Solennel) Ultime étape du coaching. T'aider à trouver ton style. Et apprendre à saluer ton public comme une star, mon chou. Pour ça on rencontre un spécialiste en art dramatique, un ancien directeur de ce théâtre. J'ai nommé Antoine Renard.
- Bonjour Armanda.
- Antoine. La scène ça vous connait. Avant d'être directeur de théâtre, les planches vous les avez brûlées.
- Tout à fait. J'ai surtout commencé dans la rue. La meilleure école qui soit.
Puis je suis rentré comme choriste à l'opéra de Paris. Je me suis produit comme ténor un peu partout en France avant de me reconvertir dans le music hall. Et j'ai fini ma carrière comme directeur de plusieurs établissements. Comme ce joli théâtre qui date de 1842. 500 places. Un théâtre à l'italienne... vous savez ce sont ces salles où l'on voit autant que l'on est vu. C'est ça aussi le théâtre . Y aller pour se montrer.
- Ne faites pas votre modeste ! Antoine a composé un hit pla-né-taire.
- Oui oui. J'ai écrit la musique du " Temps des cerises " sur un texte de Jean-Baptiste Clément.
- Composé en 1866, 4 ans avant les évènements de la Commune de Paris. L'air est resté célèbre. Une chanson d'amour qui n'a pas pris une ride. C'était de la chanson engagée à l'époque !
Plutôt rebel quoi. D'ailleurs elle a été remixée à toutes les sauces. A toutes les époques...
- Oui. Chacun son style et son inspiration du moment. C'est comme pour l'art du salut. On peut la jouer traditionnel et tout simplement se pencher avec sobriété.
Ou plus classique avec la révérence un brin cérémonieuse.
Après, tout est permis ! Un petit signe de tête tout sec, ou le poing levé, rageur, engagé.
- Je vois... Merci, Antoine.
(Attitude du coach) Alors ? Ca te donne des idées ? Comment vas-tu saluer ton public ? Il faut se lâcher ! Je te fournis l'ambiance et toi tu trouves ton style pour saluer le public. Prend ton temps, c'est le moment de prouver ton originalité. C'est notre dernier exercice avant la grande audition ! Il va falloir te dépasser, mon chou, pour tout donner devant le jury. Tu vois l'homme avec ses habits flashy là-bas sur la place. C'est lui, que tu vas devoir convaincre ! Vas te présenter !
Retour haut de page