Saint Quentin tourisme >

Le palais de Fervaques

Version mobile
English Néerlandais

Le palais de Fervaques

Construit à la place d'une ancienne abbaye, un luxueux palais de la troisième république qui accueille de nombreuses manifestations.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Imaginez! Derrière ces immenses baies vitrées... les robes de soirée, les costumes... Et ces élégants danseurs qui s'élancent sur le parquet ciré.
Sous les lustres de cristal, le bal est ouvert au Palais de Fervaques.
Fin 19ème, la ville a besoin d'une salle de réception digne de ce nom, on décide de construire cet impressionnant bâtiment à la place de l'ancienne abbaye jugée trop délabrée pour être restaurée.
85 mètres de long, 25 mètres de haut, l'architecture du palais témoigne du style de la Troisième République.
Observez bien sa façade. Sur ses frontons, vous verrez à droite une représentation de la science et des belles lettres et sur le fronton de gauche l'agriculture et le commerce.
C'est le président Félix Faure qui pose la première pierre du bâtiment en 1897.
Et 10 ans plus tard, l'édifice signé de l'architecte Gustave Malgras-Delmas est inauguré.
Etonnant ce nom " Fervaques ", quelle est son origine ?
C'est en rapport avec une ancienne abbaye fondée au 12ème siècle à une quinzaine de kilomètres de Saint Quentin. Installée à Fonsommes, sur une terre fertile, aux sources de la Somme. Cet endroit est appelé " les eaux jaillissantes " " ferventes acquae "... FER VAQUES
L'abbaye de Fervaques sera longtemps riche et puissante.
Elle aura donc beaucoup d'importance dans la région ?
Oui , mais elle est ruinée par la peste noire, la guerre de 100 ans ou encore la terrible invasion espagnole de 1557.
Les soeurs qui la dirigeaient trouvent finalement refuge à Saint Quentin, où une nouvelle abbaye est construite. Au 18ème siècle, on dit que c'est l'une des plus belles et des plus riches de France.
Les religieuses en sont chassées à la Révolution et l'abbaye de Fervaques devient tour à tour : hôpital militaire, caserne, école de dessin, musée, palais de justice...
...Avant de céder la place à l'actuel Palais de Fervaques ! Il abrite toujours le tribunal de grande instance, et des services municipaux.
Et sert d'écrin à de nombreuses manifestations.
L'occasion de découvrir la richesse de son architecture intérieure et notamment son superbe escalier double en marbres de Suède et de la Rance qui mène à la salle de réception.
Un luxe à faire tourner la tête... plus encore que la plus entrainante des valses....
Retour haut de page