Saint Quentin tourisme >

L'art déco à Saint Quentin

Version mobile
English Néerlandais

L'art déco à Saint Quentin

Le patrimoine art déco de st Quentin est à découvrir à chaque coin de rue.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
" Plus jamais ça !". Après la guerre de 14-18, c'est le mot d'ordre partout en France où l'on se grise de nouvelles tendances sur fond de jazz et de charleston.
Les années folles battent leur plein, c'est la révolution dans les arts, le design et l'architecture. L'architecture d'avant-guerre cède la place à l'art déco.
Place à l'épure géométrique et aux matériaux fonctionnels : béton armé et fer forgé.
Après la grande guerre, Saint Quentin, est en grande partie reconstruite dans ce style. On compte aujourd'hui de nombreuses façades reconstruites ou remaniées dans le style art déco.
Comme de nombreux autres en ville, ce carrefour offre un panorama imprenable sur celles-ci.
Celle du Carillon par exemple, sur votre droite, dans la rue piétonne.
C'est une ancienne salle de spectacle et de cinéma. Comme un symbole de retour à la vie après quatre années de cauchemar, c'est le premier bâtiment reconstruit dans cette rue dévastée par les obus.
Sa façade a été remaniée dans les années 30 pour laisser place à cette baie aux pans coupés, une forme d'ouverture caractéristique de l'art déco.
Vous avez vu le nom de la salle? Il est entouré de cloches et de motifs floraux. Typiquement art déco !
Jetez maintenant un oeil à la poste. Le bâtiment en brique qui fait l'angle sur le carrefour.
Elle a été édifiée en 1929. Remarquez la sobriété des lignes avec ses briques vernissées !
Ce qui n'empêche pas une référence assez étonnante à l'art roman. Regardez l'entrée ! On croirait la porte d'une église romane.
N'hésitez pas à y entrer. Un lustre, typiquement art déco lui aussi, vous attend dans le hall, ainsi qu'une série de mosaïques murales. Elles célèbrent la gloire des outils de communication et de transport qui ont révolutionné l'entre deux guerres.
Et pour finir, ne manquez pas l'élégante façade du Bar de Lyon, sur le trottoir opposé à la Poste, un peu en contrebas. Au premier étage il arbore un superbe bow window.
A l'époque on avait baptisé ainsi le bar en hommage à la ville de Lyon, marraine de guerre de Saint Quentin pour sa reconstruction.
Retour haut de page