L'art déco à Saint Quentin >

L'art déco à Saint Quentin

Version mobile
English Néerlandais

L'art déco à Saint Quentin

Au lendemain de la première Guerre Mondiale, la ville de Saint Quentin doit relever le défi de sa reconstruction

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Au lendemain de la première Guerre Mondiale, la ville de Saint Quentin doit relever le défi de sa reconstruction.
Occupée dès août 1914, la ville a été entièrement pillée par l'armée ennemie et massivement bombardée par les alliés. A sa libération, le 1er octobre 1918, elle est détruite à près de 80%.
Dans les années 20, à côté des restaurations à l'identique,
des réalisations néo-gothiques, néo-classiques ou régionalistes,
un nouveau courant s'impose. Né avant guerre en réaction à l'art nouveau, il trouve dans la reconstruction un formidable terrain d'expérimentation:
L'art déco.
Porté par la nouvelle soif de vivre des années folles, l'art déco va gagner les édifices publics, les commerces mais aussi les demeures privées d'une clientèle aisée.
Dans ses différentes tendances ou nuances, l'art déco est traversé de multiples influences.
Il marque de son empreinte le patrimoine saint quentinois dans lequel s'expriment ses mille et une facettes.
Retour haut de page