Saint-Mammès, la battelerie >

La bourse d'affrètement

Version mobile
Espagnol English Japonais

La bourse d'affrètement

La bourse au fret ou la "promenade des mariniers"

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La bourse d'affrètement
Ah là, pour la bourse au fret, je vais vous présenter un spécialiste : M. Dabin a été maire de St Mammès pendant 25 ans. Il va nous présenter ce qu'on appelle la promenade " du monde des mariniers ".
Fichier 2 - Début : 07.19
Alors la promenade le monde des mariniers démarre le long de l'écluse on peut d'abord voir les fresques qui sont peintes sur le mur extérieur de l'ancienne bourse d'affrètement Ces fresques représentent des vues soit de péniches, soit de chantiers de péniches, soit de séances de la bourse d'affrètement.
Fichier 1 -Début : 01.56
Les bâtiments que l'on voit ici, sur le quai du Loing, c'est essentiellement l'ancienne bourse d'affrètement qui a été érigée au moment de l'ouverture du canal du Loing ()pour () le lieutenant du roi qui gérait le canal.
Fichier 2 - Début : 00.11
Y'a une maison annexe qui est la maison éclusière qui est couverte en ardoises () c'est une construction assez typique des maisons éclusières qu'on peut trouver tout au long du canal.
Fin : 00.33
Fichier 2 - (suite 07.19)
() c'était le logement de fonction de l'éclusier.
On a ensuite quand on pénètre dans l'allée un élément d'origine de l'ancien barrage avec toutes les explications qui reflètent comment fonctionnait cet élément de barrage et le barrage lui-même
Fin : 08.15
Ah là, aujourd'hui, l'allée est ouverte, mais ce n'est pas toujours le cas...
Dites-moi, il y avait donc ici une bourse d'affrètement.
Oui, elle a fonctionné jusqu'en 2000, avant les lois européennes de libre-échange. Dés qu'une péniche était vide dans une circonscription, la bourse le notait sur un tableau dans l'ordre de la demande. On inscrivait sur un autre tableau les marchandises à transporter, donc les offres. Trois fois par semaine, les mariniers venaient à la bourse : on appelait le premier inscrit qui choisissait sa marchandise, et les autres choisissaient à sa suite, dans l'ordre d'inscription.
Et derrière nous, c'est une écluse ?
Les restes de l'ancienne écluse de St Mammès, construite en 1724 et prolongée par un barrage. Le petit bâtiment en face était la guérite pour le péage.
Retour haut de page