Saint-Malo >

Barrage de la Rance

Version mobile

Barrage de la Rance

750 mètres de longs et 184 millions de m3 d'eau brassés à chaque marée.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
750 mètres de longs et 184 millions de m3 d'eau brassés à chaque marée : bienvenue sur le barrage de la Rance. Voici l'une des usines marémotrices les plus puissantes au monde... et même la doyenne, opérationnelle depuis 1966 !
Ma-ré-mo-trice : qui fonctionne grâce aux marées. Une descendante directe des moulins à marées, courants dans la région. Explication avec Cyrille Perrier, directeur du barrage...
ITV - " Au niveau du barrage on va utiliser cet écart de niveaux entre la marée haute et la marée basse pour justement stocker l'eau à la marée haute. Et quand la marée va être basse, on va pouvoir vider l'estuaire et en vidant l'estuaire on va produire de l'électricité ".
Et inversement quand la marée remonte ! Car ici, vous avez les marées les plus fortes d'Europe : jusqu'à treize mètres cinquante d'amplitude !
Mais pour mieux comprendre comment fonctionne le barrage de la Rance, allons voir ce qui se passe en-dessous...
(Séquence intérieur barrage en musique)
24h / 24, 7j / 7. Et au coeur du barrage, ce petit passage qui mène à l'un des vingt-quatre groupes bulbes, véritables chevilles ouvrières de l'usine...
ITV - " Nous sommes dans le conduit hydraulique. C'est là que l'eau va rentrer et sortir de l'estuaire et l'eau va venir appuyer sur les pales de la turbine et va faire tourner la machine et ainsi produire l'électricité ".
Et surtout, alimenter des milliers de consommateurs ! Chaque année, l'usine marémotrice produit six cent millions de kwh, soit l'équivalent d'une ville de plus de 220 000 habitants !
Et si auparavant on ne pensait pas développement durable, aujourd'hui les malouins peuvent se vanter d'avoir une usine qui produit une énergie propre et renouvelable. Même les habitants des lieux semblent avoir pris leurs aises...
ITV - "Il y a de la conchyliculture et de la coquille Saint Jacques qui est pêchée en Rance, preuve de la bonne qualité des eaux. Et il y a même un phoque qui a élu domicile dans l'estuaire de la Rance il y a déjà dix ans ! Plusieurs tentatives ont déjà été faites pour le remettre en mer et à chaque fois il est revenu et s'il reste c'est qu'il trouve de quoi se nourrir et que la qualité des eaux est suffisante!".
Apparemment, il n'y a pas que les animaux à s'être approprié le barrage et été comme hiver, le plan d'eau en amont est accessible aux visiteurs.
Fierté bretonne, l'usine marémotrice de la Rance est un pont entre deux rives. Entre Dinard et Saint-Malo, entre marée haute et marée basse, entre un estuaire et la mer...
Retour haut de page