Saint-Jean-de-Luz >

Croix d'Archiloa

Version mobile

Croix d'Archiloa

Au sommet de falaises de flysch, une des plus belles vues du Pays basque.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sur les hauteurs de Saint-Jean-de-Luz ... sur l'un des plus beaux promontoires de la côte basque ...
à mi-chemin entre Sainte-Barbe et Erromadie...
au sommet de deux falaises de flysch, sortes de mille-feuille alternant roches dures et roches tendres ... au lieu dit Archiloa ...
Cet endroit est connu sous le nom d'Archiloa ... qui signifie pierre trouée en langue basque ... une croix y est dressée ... la croix d'Archiloa
... un lieu de procession fréquenté jusque dans les années 1950
Cette procession démarre de l'église passe par Sainte Barbe et arrive jusqu'à la Croix d'Archiloa ...
Dominique Ospital, membre du jardin botanique
elle demande à Dieu cette procession que s'éloigne la tempête et la grêle pour protéger les marins où les agriculteurs de Saint-Jean-de-Luz participaient à cette procession pour que les richesses agricoles tombent du ciel
Gravée sur la croix une inscription en témoigne
Face à l'océan ... par temps clair ... vous pourrez distinguer jusqu'à la pointe des Landes à droite ... et à gauche le Cap du Figuier situé en Guipuzcoa ... au Pays basque espagnol
Restez face à l'océan ... empruntez le sentier littoral sur votre gauche ... direction Saint-Jean-de-Luz ... vers la colline de Sainte-Barbe ... vous longez le jardin botanique... où vous pouvez retrouver toutes les plantes qui poussent tout au long du sentier... un espace considéré comme une zone fragile
Une grande place est laissée à ces plantes régionales ... à la connaissance de ces plantes ...
Jon Sudupe, jardinier-botaniste
ça permet au visiteur de reconnaître ce qu'il aura vu sur le sentier du littoral... par exemple ici on présente les dunes ... des systèmes dunaires et donc en dehors des dunes elles ne vivent pas ... ce qui fait leur fragilité aussi ...
Zone sensible parce qu'on est sur une zone littorale prisée donc il y a beaucoup de monde qui vient ici et bien sur l'urbanisation qui vient avec aussi ... c'est une zone sensible parce que les milieux naturels littoraux ont beaucoup reculé ces dernières années ... mais ce n'est pas quelque chose qui est propre au Pays basque ... c'est vrai dans toutes les zones littorales ... on y trouve des plantes qui ne sont plus beaucoup fréquentes puisque leur milieu naturel a énormément régressé... les plantes qui poussent dans ces milieux naturels et bien n'ont plus leurs lieux de vie habituels et donc petit à petit elles régressent avec leur milieu naturel... et derrière ça il faut penser à la faune qui va avec la flore et donc il est évident que quand il y a une partie de la flore qui disparaît il y a la faune qui y est associé...qui disparaît aussi... ça fait qu'on a une zone sensible où il y a des enjeux forts des espèces qui sont encore présentes et qui sont à préserver
Continuez jusqu'à la colline de Sainte-Barbe ... accompagné de mille senteurs ... chèvrefeuille, fleurs d'oranger... seule l'herbe de la pampa n'a pas d'odeur ... vous la reconnaitrez elle porte haut ces fleurs en forme de panaches argentées ... originaire d'Argentine naturalisée en Pays basque elle est utile pour lutter contre l'érosion ... un seul problème échappée des jardins ...elle est devenue trop envahissante
Au bout du sentier littoral ... à marée basse ... ne manquez pas de jeter un coup d'oeil sur les falaises en " pile d'assiettes " ... avant d'arriver en haut de la colline vous croiserez quelques vestiges du mur de l'Atlantique ... certains de ces blockhaus servent de promontoires ... arrivés à Sainte-Barbe, regagnez la promenade des rochers sur la jetée et rejoignez le port de Saint-Jean-de-Luz.
Retour haut de page