Saint-Germain-en-Laye >

La place du marché

Version mobile
English

La place du marché

Déguster, se régaler à Saint-Germain-en-Laye : un plaisir de tous les sens .

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Cette fontaine contemporaine rend hommage aux jeux d'eau du Château Neuf de Saint-Germain-en-Laye construit sous Henri 4. Le roi en personne désire prendre la parole 
Dans mon logis royal agrémenté de jardins à la française que certains qualifiaient de huitième merveille du monde, j'avais fait aménager des grottes recouvertes de coquillages. Elles abritaient des automates qui se mettaient à vivre en fonction de l'arrivée d'eau des fontaines. Entre nous, j'aimais y inviter de belles dames car celles-ci devaient soulever leur jupe quand les flots jaillissaient ! 

La place du marché avec ses cafés, ses restaurants, ses terrasses, est le coeur de la ville. Les mardis, vendredis et dimanches, le marché s'installe...
... et les habitants de Saint-Germain-en-Laye ont l'embarras du choix... Ils aiment déguster des mets qui perpétuent la tradition culinaire de la cité des rois.
Envie de fromage ?... Poussons la porte de La Ferme Sainte Suzanne où Dominique Jadault nous attend... à la cave ! Là où elle affine ses produits
C'est des fromages qu'on reçoit, qu'on installe sur des grilles pour les affiner à différents stades : moelleux, secs et très très secs. On les surveille, on les bichonne, on les retourne tous les deux jours jusqu'à ce qu'ils soient à coeur, pour faire déguster et vendre à nos clients.
Deux fromages se nomment le Debussy et le Saint Germain
Ces deux fromages ce sont des triple-crèmes. Le triple-crème, c'est un fromage frais qu'on reçoit, qu'on affine une dizaine, quinzaine de jours jusqu'à ce qu'il devienne onctueux, crémeux comme du beurre. Mais il y a une petite différence entre les deux. Vous avez le Debussy sur lequel une petite croûte blanche va se former. Et le Saint Germain, lui, n'aura pas de croûte et auquel on ajoutera des amandes hachées.
Après le fromage, passons au dessert ! Isabelle Richard, maire adjointe de la ville, met la main à la pâte pour confectionner un... Saint Germain ! Une recette qui se transmet entre Saint Germanois

Et comme dans toute bonne recette, vous commencez avec du beurre... et en faites fondre 100 grammes. Puis....
Vous prenez 4 oeufs que vous battez avec 200 grammes de sucre. À cela, vous ajoutez 200 grammes de poudre d'amande, puis 2 cuillères de Kirsch. Vous mettez le tout dans un moule au four thermostat 8 pendant 10 à 15 minutes. Puis vous recouvrez ce gâteau d'un papier aluminium beurré. Et vous baissez le thermostat à 6, et vous le remettez pendant 25 à 30 minutes. Tout cela dépend de votre four. Vous sortez immédiatement le gâteau du four et vous le laissez refroidir.
Vient ensuite le glaçage...
Ensuite, vous étendez la crème : sucre glace plus Kirsch. Et vous mettez le tout au réfrigérateur. Le mieux est de le préparer 48 heures à l'avance, mais 24 heures suffit !
Bonne dégustation sur un air du compositeur de musique électro St Germain né à... Saint-Germain-en-Laye. D'où son pseudo !
Retour haut de page