Saint-Germain-en-Laye >

La maison natale de Claude Debussy

Version mobile
English

La maison natale de Claude Debussy

À la rencontre de Claude Debussy, compositeur contemplatif et avant-gardiste

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Marie-Hélène Kissel-Bouhey, musicienne et animatrice des ateliers pédagogiques de la Maison natale Claude Debussy, accompagne notre découverte des lieux
Dans cette maison est né Claude Achille Debussy le 22 août 1862. Son père y tenait un magasin de porcelaines. Et il y a vécu les 18 premiers mois de sa vie. Cette maison est devenue musée dans les années 1990 suite à un lègue de Madame de Tinan, la belle-fille de Debussy qui a eu la gentillesse d'offrir à Saint-Germain-en-Laye les souvenirs de son beau-père.
Suivons à l'étage Marie-Hélène Kissel-Bouhey

Debussy a vécu à l'époque des Impressionnistes. Il était entouré de beaucoup d'artistes tels Claude Monet, Camille Claudel, Maurice Denis... Mais il n'a jamais voulu s'inscrire dans ce mouvement. En fait, quand on le connaît un peu mieux, on se rend compte qu'il est un immense contemplatif.
Tout petit, Debussy a la chance de pouvoir rendre visite à sa marraine qui habite Cannes. Il découvre alors la mer et décide qu'il sera marin. Ses multiples impressions se retrouveront dans des oeuvres comme Reflets dans l'eau, La Cathédrale engloutie, La Mer...
La première salle du musée montre des objets personnels de l'artiste. A gauche. Sur le mur près de la porte, deux portraits de femmes se regardent
Ce sont les deux épouses de Claude Debussy. Il a épousé en premières noces Rosalie Texier qui était mannequin, couturière dont il s'est séparé pour épouser Emma Bardac, femme fortunée, qui lui donnera une fille. Claude-Emma qu'on surnommera Chouchou.
Il crée en l'honneur de son unique enfant la fameuse suite Children's Corner. Écoutons la pianiste Carol Lipkind qui l'interprète pour nous
Le portrait de Chouchou avec ses cheveux longs est exposé dans l'autre pièce. Amusez-vous à le trouver...
La seconde salle du musée est consacrée à la carrière du compositeur
Très doué, Claude Debussy entre dès l'âge de 11 ans au Conservatoire de Paris. Il a de grands professeurs qui ne comprennent pas toujours son tempérament fougueux et qui referment quelquefois le clavier sur ses doigts. Mais en 1884, il obtient le premier grand Prix de Rome avec La Cantate l'enfant prodigue.
Le style musical de Debussy est quand même considéré comme avant-gardiste. Et il ne faut pas oublier que lors de la représentation de Pelléas et Mélisande au Théâtre des Champs-Élysées, lorsque Mélisande chante " Je ne suis pas heureuse ", le public répond : " Nous non plus ! ".
Vous voyez la laque japonisante avec un poisson doré ?... Elle inspire cette oeuvre à Debussy... Poissons d'or... Carol Lipkind l'interprète
Claude Debussy décède le 25 mars 1918. Il repose au cimetière du Trocadéro à Paris parmi les arbres et les oiseaux, comme il le souhaitait.
Retour haut de page