Les 8 Villages de Saint-Emilion >

Château de Ferrand

Version mobile
English

Château de Ferrand

Elie de Bethoulaud a donné à son château des airs de ressemblance avec le Grand Trianon de Versailles

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes devant le château de Ferrand.
A la fin du 17ème, Elie de Bétoulaud, poète et avocat, en fait cette luxueuse demeure.
- A l'intérieur : des boiseries, des tapisseries et des fauteuils cloutés d'or.
- Et à l'extérieur : une galerie balustrée reliant deux pavillons rectangulaires à étages.
Les pavillons sont en moellons. Et la galerie : en pierres de tailles. C'est dire son importance !
Vous la voyez ? Elle donne à la fois sur la cour et le jardin.
Il faut imaginer qu'au 17ème, le jardin s'étend sur plusieurs hectares. C'est un grand parc paysager qui domine la vallée de la Dordogne.
Aujourd'hui, les vignes ont remplacé le jardin. Mais l'architecture du château n'a pas été modifiée...
Certains lui trouvent même des ressemblances avec le Grand Trianon de Versailles...
Il faut dire qu'Elie de Bethoulaud est un fervent courtisan de Louis XIV. Il fait même creuser des grottes en son honneur, juste à côté... dans lesquelles il organise des réunions littéraires.
Un parfum de préciosité flotte dans ses grottes : les invités y déambulent comme dans des salons, certains déclament des textes, d'autres écoutent, confortablement installés dans des sièges couverts de mousse verte...
François Querre, auteur de livres sur St Emilion, nous raconte....
Il a mis des orangers, des coquillages colorés, une volière, des bustes de héros, des effigies de Dieux Grecs, des meubles de salon... Enfin bref : il en avait fait un petit boudoir pour attirer des jeunes filles charmantes avec lesquelles il pouvait flirter.
Parmi les hôtes qui habitent ces lieux de leurs conversations érudites et galantes, il y a Madeleine de Scudéry. Cette figure littéraire du 17ème siècle est le fer de lance du mouvement de la préciosité...
Citation : Sa grote si polie où le long des allées
A des bustes divers nos branches sont meslées,
Est maintenant pour nous un palais sousterrain,
Dont sa main avec art ménagea le terrain,
Il y a 100 mètres d'excavations, face au soleil.
ce sont des cellules creusées dans le rocher (...) comme des cellules monastiques, assez petites pour la méditation, pour la réflexion, avec un grand couloir, un grand déambulatoire, comme dans un cloître à un moment donné.
Aujourd'hui, les grottes ne sont plus utilisées. Mais on continue d'interpréter les symboles mystérieux qu'elles recèlent .
François Querre les connaît bien :
Il y a par exemple l'alliance de ces deux chiffres...
...cette complémentarité du 4 et du 3 et donc la permanence du chiffre 7 qui revient tout le temps qui est le chiffre sacré des 7 jours de la semaine
Et la complémentarité du cercle et du carré :
Si je suis dans un lieu où il y a 3 sièges, je vais avoir devant moi une porte à quatre battants, si je suis dans un cercle je vais avoir autour de moi un carré...
Et puis dans ces grottes...
On s'y sent portés vers l'amour (...) Y'a une source d'ailleurs qui est un lieu de pèlerinage de très longue date qui est en bas...
Aujourd'hui, les grottes et le château de Ferrand appartiennent à la famille du baron Bich. Un " homme de pointe " c'est l'inventeur des rasoirs et des stylos Bic !
Bien. Partons maintenant pour St Laurent des Combes au milieu d'un paysage et d'un terroir bien différents... Nous avons rendez-vous devant l'église.
Retour haut de page