Saint Céneri-le-Gérei >

Le château fort

Version mobile

Le château fort

L'épopée franco-anglaise d'une forteresse au Moyen Age !

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Les fées se sont penchées sur le village de Saint Céneri-le-Gérei. Écoutez plutôt 
Il est classé l'un des plus beaux villages de France.
Il est situé aux confins de 3 départements : l'Orne, la Sarthe, la Mayenne. Et à la frontière de 2 régions : les Pays de la Loire et la Normandie !
Mais la clémence environnante n'a pas toujours été d'actualité !

Vous voyez le pan de mur qui se dresse devant vous ? C'est l'un des derniers vestiges de la forteresse édifiée par Geoffroy de Mayenne, le cousin de Guillaume le Conquérant !
Ce château tout en pierre est construit au 11e siècle sur un monticule stratégique : à la limite des territoires occupés par les Normands et par les comtes du Maine et d'Anjou !
Geoffroy de Mayenne confie la défense du château à Guillaume Giroie. Les chroniqueurs médiévaux le décrivent comme 

Un seigneur éloquent et gai, libéral et courageux, agréable avec ses inférieurs mais redoutable avec ses ennemis ! 
C'est à Guillaume que le village et ses habitants doivent leur appellation : le Gérei et les Girois !
Le château fort est particulièrement convoité pendant la Guerre de 100 ans. Il ne cesse de tomber entre les mains des Français et des Anglais.
En 1430, la forteresse subit son dernier siège. Une artillerie composée de 15000 Anglais l'entoure. Et des canons dissimulés dans les vallons ont raison du château.
Il est détruit en 1435 et ses pierres servent à construire des habitations du village.
Aujourd'hui, le village n'a pas renoncé a ses influences britanniques puisque son maire Ken Tatham est le seul magistrat d'origine anglaise dans l'hexagone. Il nous raconte son arrivée à Saint-Céneri
Lorsque j'étais arrivé dans le village en 1967, j'étais un jeune Britannique, évidemment. Quelques années après, je suis devenu Français. Je me suis présenté aux élections municipales et lors de la campagne pré-électorale ça m'a été lourdement reproché d'être britannique parce que les Britanniques avaient détruit le château à la fin de la Guerre de 100 ans.
Sachez que Ken Tatham a toujours été réélu depuis ! Saint-Céneri-le-Gérei est aujourd'hui pacifié. La preuve, si vous grimpez la côte jusqu'à la mairie, vous découvrirez l'unique monument aux morts français à la gloire des héros de la guerre... de 100 ans !
Vive l'alliance entre Marianne et l'Union Jack !
Retour haut de page