Saint Brieuc : au pays de la coquille Saint Jacques >

Place Louis Guilloux

Version mobile
English

Place Louis Guilloux

Cette place est dédiée à la mémoire de Louis Guilloux, romancier né à Saint-Brieuc...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes au centre de la place Louis Guilloux.
Asseyez-vous sur un banc si le coeur vous en dit...
Cette place est dédiée à la mémoire de Louis Guilloux, romancier né à Saint-Brieuc. Il est l'auteur entre autres du " Sang noir " et du " Jeu de Patience ".
Louis Guilloux a situé bon nombre de ses oeuvres dans la ville et sa région. Mais soyez patient, nous le retrouverons plus tard dans notre visite...
Face à nous une opulente maison à pan de bois de couleur sombre...
Ce bâtiment date de la fin du 16e siècle...
C'est un véritable palace de l'époque !...
Il donne sur l'ancienne voie royale de la Cité et aurait accueilli le roi Jacques II d'Ecosse, mais aussi Marie Stuart alors reine de France.
Avant son retour en Ecosse où elle sera décapitée sur l'ordre de sa rivale Elizabeth 1ère
d'Angleterre, Marie Stuart, grande épistolière, décrit dans l'hôtel des Ducs, le soir à la chandelle, l'atmosphère du quartier au 16e siècle :
De petites rues obscures et tortueuses, ouvertes comme par violence entre des maisons de bois forment ce quartier sombre de la ville. L'Hôtel des Ducs, bâtisse réduite, plus simple à chauffer que les vastes châteaux de Loire, se fait aussi nommer Maison Royale ou plus étrangement Maison Rouge en raison des chanoines dévergondés qui hantent les lieux les plus mal famés dans leurs habits rutilants. La corruption catholique s'étend si fort qu'elle fait la joie des Protestants et de leur réforme austère... Mais je ne veux pas y penser car demain les côtes de Bretagne m'attendent. Douce région où nulle part l'air n'est moins brumeux et la campagne plus douce à l'oeil...
Beaucoup de bâtiments à pans de bois utilisaient le chêne pour la façade, et le châtaignier pour la toiture...Ce bois souple et résistant qui servait aussi à la confection des fûts de cidre et des roues de charrettes, avait pour vertu de faire fuir les insectes...
La façade de l'hôtel des Ducs de Bretagne est ornée de frises où alternent têtes de lion et médaillons en formes d'ove...d'oeuf coupé en deux...
Sous la frise du rez-de-chaussée, trois personnages sont sculptés... Vous les voyez ?... Ils représentent de gauche à droite un commerçant, un guerrier et un paysan...
Les trois corps de métiers principaux de l'époque...
Attardez-vous sur l'inscription gravée en bas à droite sur le mur de l'Hôtel. On peut y lire très clairement : "Ce présent bastiment fut commencé par Yves Coulon le 7 mai 1572" !
Continuez à contempler la façade et partons ensemble à la chasse au griffon !...
Deux griffons se cachent sur les façades de l'Hôtel des Ducs et sur la maison à pans de bois verts juste à côté. Cherchez-les, mais peut-être les trouverez-vous plus facilement grâce à la description de cette bête aussi étrange qu'imaginaire...
Le griffon est un animal à tête d'aigle et corps de lion. Il symbolise la puissance car il allie les qualités du lion roi des animaux et de l'aigle roi des oiseaux. Le griffon est donc le monarque absolu sur la terre comme au ciel ! ...
Alors vous les avez trouvés nos deux griffons ?...
Le premier monte la garde au coin à droite de l'Hôtel des Ducs, et le second, tout rouge, est caché dans un recoin du mur de la maison verte...
L'ancien blason de Saint-Brieuc montrait un griffon avec une crosse d'évêque sur la tête. Cela signifiait le plein pouvoir de l'évêché dans la région...
Si la ville s'enorgueillit d'un symbole aussi prestigieux que le griffon, elle n'est pas moins fière de son Saint fondateur au parcours légendaire.
Voix de femme à la manière d'un conte :
Brieuc naquit un beau jour, par delà la mer, au Pays de Galles. Son père, Cerpus et sa mère, Eldruda, tous deux païens, l'aimaient d'un amour profond. Une nuit de pleine lune, un ange prédit à Eldruda que son fils deviendrait un grand saint. La prophétie s'accomplit car Brieuc grandit, devint moine, puis prêtre et convertit toute sa famille.
Brieuc fonda alors au Pays de Galles un vaste monastère et les années s'écoulèrent... Une nuit, un ange apparut à Brieuc devenu vieux. L'ange ordonna au vieillard de se rendre sur-le-champ en Armorique. Lorsque Brieuc aborda l'embouchure du Gouût, il découvrit au coeur d'une vallée verdoyante une source minuscule aux eaux abondantes...
Il fonda à cet endroit un oratoire qui devint beaucoup plus tard la chapelle Notre-Dame de la Fontaine dont les vitraux racontent l'histoire extraordinaire de Saint-Brieuc...
Si vous désirez découvrir la Fontaine de Saint-Brieuc tout près d'ici. Empruntez à droite de la place, la rue Notre-Dame qui part en biseau. Remontez-la pendant 200 mètres environ puis prenez la 1ère à droite, la rue Ruffelet. Descendez-la. Face à vous la Fontaine de Saint-Brieuc...
Pour revenir sur la Place Louis Guilloux, revenez sur vos pas.
L'histoire de la ville est intimement liée à celle de ses évêques.
De Brieuc à Guillaume, elle est placée sous sainte protection.
Dirigeons-nous maintenant à la découverte de la cathédrale de Saint-Etienne et des évêques de Saint-Brieuc !
Prenez la rue Pohel à votre gauche lorsque vous faites face à l'hôtel des Ducs de Bretagne. Vous arrivez Place Charles de Gaulle, devant la Cathédrale. Placez-vous dos aux grilles de la Préfecture.
Retour haut de page