Rue (Baie de Somme) >

La Chapelle du Saint Esprit (extérieur)

Version mobile
English

La Chapelle du Saint Esprit (extérieur)

Nous sommes à l'angle de la rue des Soufflets devant la façade de la chapelle...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La Chapelle du Saint Esprit oe Exterieur
Nous sommes à l'angle de la rue des Soufflets devant la façade de la chapelle... Observez-la.
Au fil des siècles, la chapelle s'embellit. Son évolution architecturale se lit de gauche à droite.
Karine Bellart nous attend devant les 3 grandes fenêtres à gauche de l'édifice, et nous voilà transportés à la fin de la guerre de 100 ans...
Cette chapelle était toute simple. Isabeau de Portugal, 3e épouse de Philippe Le Bon est missionnée par son mari pour venir en pèlerinage. Donc, Isabeau va déposer une somme d'argent conséquente qui permet alors d'embellir la chapelle et de la rehausser. Vous découvrez là 3 grandes fenêtres qui laissent entrer la lumière, et de part et d'autre des contreforts vides.
Les statues que ces contreforts contenaient se trouvent aujourd'hui à l'intérieur de la chapelle. Patience, nous les découvrirons bientôt...
Regardez maintenant le portail, et écoutons Karine Bellart...
? la fin du 15e siècle, un nouveau grand pèlerin vient à Rue, et c'est Louis 11, roi de France. Et Louis 11 va volontairement ou non déposer une somme d'argent conséquente supérieure au don fait par la Bourgogne. Certains parlent même de 10.000 écus d'or. En tout état de cause, cette somme d'argent conséquente permet à la chapelle d'être agrandie par ce vestibule, appelé aussi narthex. Puis par la construction de deux salles superposées, à droite, qui correspondent aux salles du Trésor.
Claire Labrecque, Professeur d'Histoire à l'Université de Winnipeg, était étudiante à Laval au Québec. Elle se rend à Rue, et tombe amoureuse de la chapelle du Saint Esprit. Cette experte de l'art gothique s'attarde sur la façade de la chapelle
La façade de la chapelle est flamboyante dans son caractère très libre. On observe par exemple qu'il n'y a pas de lignes vraiment très continues sur la façade. On n'a pas cherché à aligner tous les éléments, mais on les a brisés. On les a décalés en quinconce, donc. C'est déjà un élément très singulier. Et il y a une liberté aussi dans la verticalité. On voit notamment que le portail est nettement plus décoré que la façade elle-même.
Et le triangle au dessus ? Le tympan ?
Le tympan ici est tout à fait picard dans son traitement. C'est un tympan qui est ajouré, qui est complètement sculpté dans l'esprit des portails rayonnants. Et ça, vraiment, c'est quelque chose d'assez unique à la région.
Vous voyez l'arc au-dessus du tympan ?... C'est une archivolte ...
L'archivolte du portail contient des petites narratives très animées qui illustrent la passion du Christ. Et on trouve plusieurs exemples similaires en Picardie alors qu'on en trouve très peu sinon pas du tout dans d'autres régions de France. Normalement, les archivoltes sont décorées dans le flamboyant de motifs végétaux ou laissées tout à fait vides.
? droite du portail d'entrée de la chapelle, amusez-vous à trouver un taureau qui se mord la queue. Et s'il s'agissait d'un commanditaire qui regrette l'argent dépensé dans les travaux de la chapelle ?..
Entrons maintenant dans la chapelle du Saint Esprit, une merveille d'architecture devenue autonome ! Merci de continuer votre visite. ? bientôt.
Retour haut de page