Route du Blé : terre de culture sur la route des moulins >

Ozoir le Breuil

Version mobile
English

Ozoir le Breuil

Vous avez remarqué ? Le paysage ? La plaine dans laquelle nous nous trouvons est souvent balayée par les vents...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
RDB2_09_01_X_XX
Nous sommes à Ozoir le Breuil, face aux ailes du moulin de Frouville Pensier.
RDB2_09_02_X_XX
Vous avez remarqué ? Le paysage ? La plaine dans laquelle nous nous trouvons est souvent balayée par les vents ... Un emplacement de choix pour un moulin à vent ! Il existait déjà au 13ème siècle dans un tout petit hameau appelé Frouville. A 800 mètres de là, son propriétaire avait une ferme : la ferme Pensier. Le moulin a donc été baptisé : le moulin de Frouville Pensier.
Ce moulin en pierre a remplacé un moulin en bois qui a brûlé en 1822. Il a la forme d'une tour avec de très grandes ailes galbées en chêne. Les plus longues de toute la Beauce : 21 mètres !
Pour faire tourner le moulin, on actionne aujourd'hui un treuil. Mais ça n'a pas toujours été aussi " moderne "< bruit d'un âne >
RDB2_09_03_X_XX
(S'adressant à l'âne) " Oh doucement, arrête toi donc un peu là.
Vous cherchez le meunier ? C'est moi. Et voilà mon âne. Grâce à lui, je peux faire pivoter le toit du moulin et donc ses ailes.
Croyez moi ! L'animal est courageux car la calotte là haut doit peser ... oh , ses 25 tonnes !
(s'adressant encore à l'âne)Mais oui, t'es fort toi.
Faut dire que tout le monde amène son blé ici. Ca en fait du travail. Tenez, parfois je rentre même pas à la ferme et je dors à l'intérieur du moulin. J'y ai installé un lit suspendu. Tout confort ! < bruit d'un âne >
Oui oui, t'as raison, c'est pas l'heure de dormir encore.
Allez Bon vent...
RDB2_09_04_X_XX
A partir de 1914, le moulin est laissé à l'abandon. Mais des passionnés ont réussi à le restaurer. 10 années de travail passionné comme l'explique Gilles Depussay, président de l'association de sauvegarde du moulin de Frouville Pensier.
C'était du bénévolat, du vrai bénévolat avec des gens qui faisaient des kilomètres pour venir, qui ne se connaissaient pas : que ce soit des anciens couvreurs, des anciens charpentiers, des anciens cheminots. Et ça s'est bien coordonné. Au départ, on ne pensait pas qu'on referait de la farine. Y'avait plus rien, tout était en ruine, à chaque tempête, ça partait dans la nature, il n'y avait plus que la tour. Mais nous avions pris les précautions d'avoir tout photographié, et repris les côtes de l'ancien moulin. On savait qu'un jour il serait restauré. Et ça s'est passé comme ça, et on est très très content !
RDB2_09_05_X_XX
Et aujourd'hui le moulin tourne ! Il suffit de lui mettre ses voiles, et dès qu'il atteint 12 tours par minute, il fabrique de la très bonne farine.
Mais il faut rester vigilant...
(bruit de la clochette)
" Alors la sonnette sert à prévenir le meunier que " Attention, il doit tout de suite remettre du blé sinon il y a risque d'incendie. " La plupart des moulins ont disparu comme ça. Les meules frottant l'une sur l'autre, engendraient des étincelles et tout se détruisait ainsi. Ah il fallait être très vigilant. Et dés qu'il remettait du blé, ça ne sonnait plus. "
RDB2_09_06_X_XX
Ce moulin a donc été restauré avec grand soin. Il y a pourtant une petite erreur.
Regardez bien le sommet de son toit. Vous voyez la girouette ?
Au départ, elle indiquait les quatre points cardinaux !
Mais je vous rappelle qu'ici c'est un moulin tour. Comme son nom l'indique, on le tourne pour trouver le vent. Et donc, il n'est jamais orienté de la même façon...
Alors les points cardinaux de la girouette ont été transformés ... en quatre petites fleurs.
RDB2_09_07_1_XX
Bien.
Pour rejoindre notre prochaine étape de Romilly sur Aigre, vous passerez par la Ferté Villeneuil au coeur de la vallée de l'Aigre. Si vous voulez en savoir plus sur son décor enchanteur, appuyez sur la touche étoile de votre téléphone.
RDB3_09_07_X_01
Commentaire Vallée de l'aigre. Idem qu'à Romilly.
Grâce l'Aigre, ce cours d'eau qui passe dans la vallée du même nom, comme par magie, le paysage change. La Vallée de l'Aigre, c'est un petit coin de nature avec des marais, des prairies, des tourbières et des bois marécageux. Emile est un habitant de la Ferté heureux !.
Itv émile
On est assez gâté hein ! Il faut savoir regarder la nature mais on y trouve un peu de tout. Que ce soit des batraciens, des reptiles, des rapaces, on a énormément d'orchidées dans les marais, on a des sols assez tourbeux.
Dans la rivière on y trouve malheureusement moins de poissons que dans le temps mais quand même ... des épineuses, des crevettes d'eau douce ... on a encore des brochets ! Quelques truites ... des perches, des carpes. On a vraiment un peu de tout. On est bien dans notre coin. On a vraiment tout pour plaire. C'est formidable hein (rires).
Comme la vallée de la Conie, la vallée de l'Aigre est alimentée par une nappe phréatique. Pour approfondir le sujet, visitez l'Ecomusée de la vallée de l'Aigre à la Ferté Villeneuil
RDB2_09_08_1_XX
Bien, si vous souhaitez connaître les informations de guidage pour vous rendre directement à Romilly sur Aigre, la prochaine étape de votre visite guidée, appuyez sur la touche étoile de votre téléphone... C'est à vous !
RDB3_09_08_X_01
Quittez le parking du moulin par la gauche pour reprendre ainsi la départementale 144. Direction le Mée puis la départementale 8 vers Cloyes sur le loir
A la Ferté Villeneuil, traversez la départementale 924.
Après St Calais, vous entrez ensuite à Romilly sur Aigre. Prenez la 2ème à gauche. Vous apercevrez l'église. Arrêtez-vous à son niveau. Et placez vous face au porche.
RDB2_09_09_X_XX
Merci de continuer votre visite de la route du blé avec Allovisit, nous attendons votre prochain appel.
Retour haut de page