Route du Blé : terre de culture sur la route des moulins >

Le Puizet / Janville

Version mobile
English

Le Puizet / Janville

Du haut de cette motte, plus de dix siècles vous contemplent.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
RDB2_43_01_X_XX
Nous sommes au Puizet.
Installez-vous vous sur ce banc à côté du terrain de boule, sous les tilleuls.
.
RDB2_43_02_X_XX
D'ici, sur votre droite, vous pouvez admirer les restes du château du Puizet.
Non, pas ce charmant castelet avec ses tourelles qui date du (date en attente)
Un peu à gauche, ce petit monticule de terre. Il vous parait peut-être insignifiant pourtant du haut de cette motte, plus de dix siècles vous contemplent.
C'est une motte féodale ou motte castrale, ici, dernier vestige du château du Puiset.
Attendez, je regarde... (Bruit d'un dictionnaire qu'on feuillette rapidement)
Puiset ... Puiset...
AH, il est question de batailles entre seigneurs châtelains et rois de France....
Mais avant de parler de ces conflits entre rois et seigneurs, il serait peut-être bon de se rafraîchir la mémoire sur les châteaux au Moyen Age.
RDB2_43_03_X_XX
Si nous regardions ce site de plus haut, nous pourrions voir les vestiges d'une grande enceinte d'environ un hectare avec tout autour un large et profond fossé et en bordure cette motte donc.
J'ai compris : Pour construire une motte féodale, on creusait un fossé circulaire et on mettait toute la terre au milieu. Plus la motte est grande, plus le seigneur dominait. Dessus, on construisait des bâtiments en bois: un donjon et une palissade tout autour. Par la suite, au fur et à mesure que le seigneur en avait la possibilité, les bâtiments étaient reconstruits en pierre: d'abord la tour, puis l'enceinte...
Voila. La motte féodale est l'ancêtre du château. On s'y protégeait. Et ici, comme ailleurs au Moyen Age les seigneurs ont longtemps combattu les rois Capétiens. Nous sommes au Puiset, 12ème siècle...
RDB2_43_04_X_XX
Oh cette histoire, je peux vous la raconter...
Je me présente Suger - abbé Suger. Fidèle compagnon de notre bon roi Louis VI. J'ai été son conseiller, son historien ...(rires) j'ai même arrangé le mariage de son fils avec la belle Aliénor d'Aquitaine. Oh vous auriez vu ça ... mais je m'égare. Le château du Puiset donc. C'était celui de Hugues III. Un seigneur sans pitié. Tout le monde s'en plaignait : les gens d'église comme le bon peuple... Alors le Roi de France décide d'intervenir. Nous sommes en 1111. Facile à retenir non ? "
RDB2_43_05_X_XX
Le Roi charge l'abbé Sugger de rassembler des hommes à côté d'ici, à Toury et les troupes royales avancent vers le Puiset. En face : les soldats de Hugues se réfugient dans le château. Face à face sanglant.
L'abbé Sugger est présent. Il raconte.
" Des que les ennemis se trouvent refoulés par la porte dans leur château, de l'intérieur s'abat sur les nôtres, depuis la palissade, une grêle presque intolérable même pour les plus audacieux . Les assiégés démontent des poutres et lancent des pieux. Les troupes royales de leur côté qui luttent avec la plus grande ardeur, se couvrent de planches, de vantaux, de tout ce qu'ils peuvent trouver en bois. Nous avions fait entasser dans des chariots du bois sec mêlé de graisse et de lard, matière prompte à s'enflammer. Les nôtres poussent ces chariots contre la porte, y allument un feu impossible à éteindre et se mettent eux-mêmes à l'abri derrière les tas de bois... "
RDB2_43_06_X_XX
L'abbé raconte ensuite qu'un prêtre chauve, protégé derrière une planche réussit à se glisser jusqu'au pied de la palissade et parvient à y faire une brèche à la hache (bruit de hache), certains d'entre vous connaissent peut-être ? Cette illustration se trouvait dans certains livres scolaires....C'était au Puiset
Hugues III affrontera à deux reprises les troupes du roi Louis VI. La deuxième fois, en 1112, les hommes de Louis VI se replient sur la commune voisine : Janville.
RDB2_43_07_X_XX
Janville qui aura plus tard encore rendez vous avec l'histoire.
En 1428, les Anglais occupent la ville. Moins d'un an plus tard, Jeanne d'Arc délivre Orléans et s'attaque aux positions des Anglais qui doivent rebrousser chemin. A Janville, on ferme les portes de la cité et les habitants montent aux murailles pour défendre leur ville.
Dans le jardin de l'hôpital une statue de Jeanne d'Arc a été érigée en reconnaissance à La Pucelle.
Et puis Janville a aussi un autre héros. Devinez ...
Musique Thierry de Janville... non ? Thierry la Fronde : Ce personnage si courageux à la tête d'une bande de hors la loi. Mais, quitte à faire quelques déçus, nous devons vous avouer qu'il n'a jamais existé si ce n'est dans l'imaginaire de toute une génération de téléspectateurs qui regardaient ce feuilleton de 1963 et 1966 sur l'unique chaîne de télévision française.
RDB2_43_08_1_XX
Bien, la sucrerie de Toury est la prochaine étape de notre circuit. Pour connaître les informations de guidage pour vous y rendre, appuyez sur la touche étoile de votre téléphone.
RDB3_43_08_X_01
Reprenez la route de Janville, vers Toury.
En arrivant Toury, suivez la direction " Sucrerie ".
Quand vous arriverez au niveau d'une passerelle qui surplombe la route et la traverse, arrêtez vous. C'est notre prochain point de commentaire
RDB2_43_09_X_XX
Merci de continuer votre visite de la Route du Blé avec Allovisit, nous attendons votre appel.
Retour haut de page